RapidShare condamné en Allemagne

Régulations

La plate-forme de téléchargement a été condamnée par un tribunal allemand pour atteinte aux droits d’auteurs

Point de salut pour les services de téléchargement. Selon Ratiatum.com, l e tribunal de Düsseldorf (Allemagne) a condamné le bien connu site de téléchargement RapidShare qui permet d’uploader et de downloader très facilement tous types de fichiers. La plainte avait été déposée par la GEMA, équivalent de la SACEM.

La justice a estimé, selon un communiqué publié par l’association allemande, que la plate-forme était coupable de violation de droits d’auteurs. Le juge a condamné la plate-forme à filtrer son contenu (on se demande comment) et à rendre son offre de téléchargement “moins attractive“.

Moyennant finance – de 4,50 euros à 55,99 euros-, un internaute peut télécharger pour un temps donné l’ensemble des contenus qu’il désire, y compris musicaux et également, il faut le rappeler, des contenus tout à fait légaux.

Harald Hecker, p-dg de GEMA a qualifié la décision de “jalon dans le combat contre les usages illégaux de [leur] répertoire“.

La décision prise par le tribunal fait suite à une précédente condamnation. En effet, RapidShare avait déjà été sommée par la justice de contrôler ses contenus. La condamnation était restée sans effet.

A ce jour, aucune modification de taille ne semble avoir été apportée sur le site. A part une seule, en fait. Grâce à une nouvelle application, ‘RapidShare Manager’, il est possible, pour les utilisateurs de l’offre Premium de télécharger des fichiers supérieurs à 2GB. Pas vraiment “moins attractif”…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur