Rapport: McAfee sensibilise les grands dirigeants à la cybersécurité

Sécurité

L’éditeur de sécurité américain à saisi l’opportunité du Forum économique de Davos en Suisse pour rendre son rapport sur les menaces numériques. McAfee cible le coût et l’impact des cyber-attaques sur des sites hautement sensibles.

McAfee rend son rapport baptisé Dans la ligne de mire: les infrastructures sensibles à l’âge de la guerre numérique. Commandé par le CSIS (Center for Strategic and International Studies), il vise à sensibiliser aux dangers et aux coûts d’une attaque.

Le rapport a été réalisé auprès de 600 responsables de la sécurité informatique d’entreprises en charge d’infrastructures critiques dans le monde. Premier constat, plus de la moitié des personnes interrogées ont connu une attaque voire une intrusion furtive. McAfee estime alors le coût moyen d’un incident à 6,3 millions de dollars par jour.

D’autres facteurs sortent du rapport. A savoir deux responsables sur cinq estiment «s’attendre à un problème majeur de sécurité dans leur secteur au cours de l’année à venir». L’étude évoque aussi les réductions de budget comme facteur d’augmentation des risques d’attaques. Pour preuve, deux tiers des responsables informatiques consultés souligne que la récession a entraîné une réduction de leurs ressources en sécurité. Pire, un sur quatre déclare que ces ressources ont été réduites de 15 % ou plus.

Au niveau national, si 70 % des dirigeants interrogés estiment que l’Etat est suffisamment impliqué dans les cyber-attaques visant leurs infrastructures critiques, la France s’avère être le deuxième pays, après l’Inde, à subir le plus grand nombre d’attaques par déni de service.

Reste à estimer le coût d’une attaque. McAfee s’essaie à l’exercice. Le rapport explique que «plus de la moitié des personnes consultées comptent sur leurs assurances pour supporter le coût d’une éventuelle cyber-attaque, et presque une personne sur cinq pense le répercuter sur les abonnés ou les clients ». Un bon motif pour sécuriser suffisamment ses installations. Pour cela, le rapport est librement téléchargeable à cette adresse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur