Rapprochement DSI-métiers : il n’y a que les DSI qui y croient

Big DataCloudData & StockageDSIProjets

Les DSI pensent avoir fait une partie du chemin les rapprochant des attentes des métiers. Mais ces derniers sont loin de partager une vision aussi optimiste.

Les DSI américains pensent avoir fait les efforts nécessaires pour se mettre réellement au service des métiers. Problème : les directions métiers, elles, ne perçoivent pas ce changement. Le cabinet IDC a interrogé plus de 550 décideurs IT et plus de 300 directeurs d’entités métier pour le compte du magazine américain CIO. Les conclusions de cette étude montrent le décalage de perception entre les deux populations. Ainsi 33 % des DSI admettent que l’IT est souvent vu comme un obstacle, une proportion qui monte à 54 % dans les directions métiers, qui réclament une simplification de l’IT et sa réorganisation pour en simplifier l’accès.

Plus inquiétant encore pour les DSI. 51 % d’entre eux se disent fans de ce qu’on appelle les « quick win », ces petits projets censés délivrer rapidement de la valeur aux métiers. Mais seuls 31 % des directeurs métier considèrent que cette tactique est encore efficace.

Marketing et DSI : des intentions en commun

Ces incompréhensions persistantes nuisent évidemment à la relation entre la DSI et ses clients internes, dont certains sont tentés de monter leurs propres projets avec des équipes logées en leur sein. Un phénomène notamment perceptible dans le Big Data. Pourtant, des deux côtés, l’alignement des différents services sur des projets et objectifs communs est reconnu comme nécessaire. Une étude d’Accenture, parue en septembre dernier, établissait que 83 % des responsables informatiques et 69 % des directeurs marketing reconnaissaient ce besoin. Reste à passer des intentions à la réalité…

En juin dernier, une troisième étude, de Vanson Bourne, montrait, elle, que les DSI européens s’attendent à être mis sous pression pour moderniser l’IT et la rendre plus réactive aux attentes. 59 % des DSI français étaient alors dans ce cas.

A lire aussi :

Les DSI embauchent en 2015… aux Etats-Unis

La gestion du shadow Cloud, prochain défi des DSI

Face au Shadow IT : le soldat Devops peut-il sauver la DSI ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur