Raspberry Pi 3 Model B+ : toujours plus…pour le même prix

PCPoste de travail

La Fondation Raspberry lance le Raspberry Pi 3 Model B+, une version améliorée de son micro-ordinateur lancé il y a maintenant un peu plus de deux ans.

Google ouvre Google Maps aux développeurs de jeux vidéo qui désirent exploiter ses données pour créer des titres similaires à Pokémon Go lancé en 2016 par Niantic Labs (ex-filiale de Google).

Ainsi, avec la nouvelle API du service de cartographie de Google, l’intégralité de celui-ci peut servir de toile de fond à de nouveaux types de jeux vidéo.

La firme de Mountain View ouvre à la fois les données en temps réel de sa plate-forme Google Maps et propose de nouveaux kits d’outils (toolkits) logiciels qui aideront les développeurs à créer des jeux basés sur ces données.

Intégration dans Unity

Précisément, Google lance un nouveau kit de développement logiciel pour Unity, l’un des moteurs de jeu vidéo les plus utilisés, afin de faciliter l’intégration des données cartographiques au sein du jeu.

De plus, Google introduit une nouvelle API (interface de programmation d’application) afin que les développeurs puissent créer des expériences de jeu autour d’emplacements réels.

Google de préciser dans un billet de blog qu’ils auront accès à plus de 100 millions de bâtiments 3D, de routes, de monuments et de parcs de plus de 200 pays.

Avec cette nouvelle API, il sera beaucoup plus simple de créer des expériences vidéoludiques sur la base de ces lieux réels qu’ils pourront remodeler à leur guise. En effet, avec Unity, tous ces éléments deviennent des « GameObjects » modifiables (texture, style et personnalisation) par les développeurs.

Focus sur le gameplay pour les développeurs

Ces derniers pourront alors créer un gameplay riche et immersif sans être spécialiste de Google Maps et ainsi se concentrer avant tout sur l’expérience de jeu (gameplay). Alexandre Thabet, P-DG de Ludia explique effectivement que « grâce aux données Google Maps intégrées dans Unity, nous avons pu consacrer notre temps et notre énergie à créer des expériences virtuelles détaillées pour que nos utilisateurs puissent trouver des dinosaures virtuels dans le monde réel« . Teemu Huuhtanen, P-DG de Next Games déclare avoir été « ravi de collaborer avec Google pour fournir les données de localisation les plus récentes et les plus riches afin de nous permettre de créer une expérience immersive liée à votre emplacement« .

Plusieurs studios de jeu ont déjà bénéficié d’un accès anticipé à ces nouveautés. Ces prochains titres géolocalisés déjà annoncés sont notamment Jurassic World Alive, The Walking Dead: Our World et Ghostbusters World.

Dans tous les cas, il s’agit de combiner la réalité augmentée et le gameplay basé sur la localisation pour introduire des mondes fictionnels dans le monde réel, dans la lignée d’un certain Pokémon Go.

Les développeurs intéressés peuvent en savoir plus sur la nouvelle API de Google Maps sur le site de développement de l’entreprise.

Par ailleurs, la filiale d’Alphabet présentera les nouveaux outils lors de la Game Developers Conference (GDC) la semaine prochaine (du 19 au 23 mars) à San Francisco.

Vidéo promotionnelle signée Google :

(Crédit photos : @Google)