Pour gérer vos consentements :

Raspberry Pi Zero W amène une connectivité WiFi et Bluetooth

Il y a 5 ans jour pour jour, quelques personnes lançaient un projet un peu fou, un micro-ordinateur nommé Raspberry Pi. A l’origine, il a été créé pour augmenter le nombre d’étudiants de Cambridge amenés à s’intéresser à l’informatique. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et le micro-ordinateur a connu un énorme succès. En septembre dernier, la Fondation Raspberry Pi annonçait avoir dépassé la vente de 10 millions de micro-ordinateurs Pi.

Pour fêter cet anniversaire, la Fondation vient de lancer le Raspberry Pi Zero W, une déclinaison du Pi Zero. Ce dernier est sorti en 2015 et a connu un succès fulgurant en raison d’un prix très attractif, 5 dollars. Le W (pour wireless) ajoute à cette version une connectivité sans-fil avec l’intégration du WiFi au standard 802.11n et du Bluetooth 4.0. Cet apport fait doubler le prix du micro-ordinateur pour atteindre 10 dollars. Compter 11 euros (hors frais de port) chez Kubii, où il était déjà en rupture de stock à l’heure où nous écrivons ces lignes. Une pénurie sciemment organisée, car les packages plus chers comprenant le micro-ordinateur sont, eux, toujours disponibles.

Une puce plus véloce et un boîtier aux caches interchangeables

Pour gagner cette connectivité sans fil, le Pi Zero W intègre une autre puce, la Cypress CYW43438, déjà présente sur les Raspberry Pi 3 modèle B. Pour le reste, on retrouve les fondamentaux de son aîné : processeur cadencé à 1 GHz, 512 Mo de RAM, un port mini-HDMI et une alimentation micro-USB. Ainsi qu’une option pour une caméra via un câble spécifique.

A l’occasion de ce lancement, la Fondation en profite pour étoffer sa gamme d’accessoires en présentant un boîtier spécifique au Raspberry Pi Zero W. Il comprend 3 couvercles différents et interchangeables. Un est complétement fermé, un autre dispose d’une ouverture pour accéder aux ports entrée/sortie, enfin le dernier est ouvert aussi pour l’ajout d’une caméra. Le prix de cet accessoire est d’environ 6 euros.

A lire aussi :

Dossier : les 7 alternatives au Raspberry Pi

IA sur Raspberry Pi, Google y travaille

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

2 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

2 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

2 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

2 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

2 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

2 jours ago