Pour gérer vos consentements :

La RATP met ses données temps réel à disposition des développeurs

La Régie autonome des transports parisiens (RATP) ouvre enfin ses données temps réel de circulation du métro, de bus, de tramways et de la section du RER à Paris dont elle a la charge. Ces données sont disponibles sur data.ratp.fr. Une opération Open Data très attendue par les développeurs.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la loi Macron du 6 août 2015, qui prévoit l’ouverture des données de transport public et de services de mobilité par leurs exploitants. C’est également une réponse à la grogne de développeurs d’applications de transports et gestion de trajets quotidiens, dont Citymapper. Au printemps dernier, cette entreprise accusait la RATP de rétention d’informations…

Partager les coûts

La RATP a expliqué jeudi dans les colonnes du Monde avoir travaillé pendant six mois et investi un million d’euros pour dupliquer ses serveurs et préparer cette ouverture des données temps réel « dans de bonnes conditions ».  Pour couvrir les coûts de mise à disposition, la loi prévoit que les bénéficiaires de la donnée soient mis à contribution.  La régie publique a toutefois précisé que le service est gratuit « jusqu’à un seuil de 30 millions de requêtes par mois ». Au-delà, la RATP est donc autorisée à faire payer les bénéficiaires du service (toute enteprise ou tout particulier qui accède à l’API de la RATP pour réutiliser ces données) afin de couvrir les coûts  de mise à disposition.

L’an dernier, Groupe RATP précisait sur Medium avoir « fait le choix, à l’instar de la Ville de Paris, d’une ouverture sous licence ODbL, afin de garantir que les réutiliser jouent bien le jeu de l’Open Data ».

Lire aussi :

Patrick Ung, Paris ci la sortie : « la RATP ne m’a pas répondu, j’ai récolté les données à la main »
L’ouverture des données de transport un casse-tête français
La RATP démocratise les services NFC pour les bus et les trams

crédit photo © Bikeworldtravel – Shutterstock.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago