Razer Phone : sa fiche technique parle pour lui

ComposantsMobilitéPoste de travailSmartphones

Razer signe son entrée sur le marché très encombré des smartphones avec le lancement du Razer Phone, un monstre en regard de sa configuration matérielle.

Razer a fait le choix de rejoindre la cohorte de fabricants de smartphones en lançant son premier terminal mobile Android baptisé Razer Phone.

Il faisait peu de doutes que le fabricant d’accessoires et d’ordinateurs pour gamers ferait une telle incartade suite au rachat de Nextbit en début d’année. La startup fondée par d’anciens employés de Google et un ancien d’HTC s’était illustrée avec son smartphone Robin.

LE résultat de cette acquisition est un smartphone fait pour les joueurs (de jeux vidéo), cible privilégiée de la marque au logo vert. A cet effet, Razer n’a pas lésiné sur les spécifications haut de gamme avec tout d’abord le choix du SoC (System on Chip) Snapdragon 835, la puce la plus performante de Qualcomm.

Il est couplé à pas moins de 8 Go de mémoire vive tandis que le stockage passe par 64 Go de mémoire flash interne, extensible par carte microSD allant jusqu’à 2 To.

Le terminal est également équipé d’un écran Sharp à technologie IGZO conséquent de 5,72 pouces avec une définition 1440p (1440 par 2560 pixels), ce qui se traduit par une résolution d’affichage de 513,5 ppp (pixels par pouce). L’écran est protégé par un verre Gorilla Glass 3 signé Corning.

Mais, il se distingue surtout par son taux de rafraichissement variable pouvant descendre à 30 Hz et monter jusqu’à 120 Hz. Résultat : l’autonomie est épargnée mais l’image peut être ultra-fluide lorsque cela est nécessaire (pour des animations ou des jeux vidéo par exemple).

L’acquisition de THX, l’entreprise fondée en 1983 par George Lucas, par Razer en octobre 2016 se retrouve aussi dans le Razer Phone. Dénué de port Jack 3.5 mm, le terminal est en revanche livré avec un adaptateur USB-C qui embarque un convertisseur numérique vers analogique échantillonné sur 24 bits. La garantie d’un son haute-fidélité pour l’écoute au casque tandis que les haut-parleurs en façade supportent le Dolby ATMOS.

Le volet photo n’est pas en reste grâce à la présence d’un double APN (avec capteur de 12 mégapixels chacun) au dos. De quoi le transformer en téléobjectif. En façade, les aficionados de selfies seront comblés avec l’APN de 7 mégapixels.

Côté interface logiciel, Razer a joué la carte de la sobriété avec le choix de la ROM Android Stock dans sa mouture 7.1.1 (Nougat). Pas d’Android 8 Oreo.

La connectivité sans-fil est complète. Outre l’aspect cellulaire 4G, le terminal supporte le Wi-Fi 802.11ac, le Bluetooth 4.2 (pas 5) et le NFC (pour le paiement sans contact, notamment).

A noter que le smartphone pèse tout de même 197 grammes. Il le doit en large partie à sa batterie conséquente de 4000 mAh, adossée à la technologie de recharge rapide Quick Charge 4.0+ de Qualcomm.

Le Razer Phone peut être précommandé au tarif de 750 euros depuis le 1er novembre sur le site en ligne de Razer ainsi qu’Amazon. Les livraisons seront honorées à compter du 17 novembre prochain.

Reste à connaître l’accueil qui lui sera réservé dans un secteur très encombré avec des modèles tels que les Samsung, Galaxy Note 8, HTC U11, OnePlus 5, Huawei Mate 10 Pro et LG V30.

Vidéo promotionnelle signée Razer :

(Crédit photo : @Razer)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur