RealNetworks annonce son nouveau lecteur

Régulations

Pour l’instant, le logiciel est encore en phase de « débogage », la version finalisée sera disponible d’ici la fin du mois de novembre

Le fournisseur de services de divertissements multimédias numériques, a présenté lors d’une conférence de presse son nouveau RealPlayer, capable de jouer tous les formats (même le Quick Time).

Le groupe a également annoncé les versions localisées de son site Web: Real.com. Le nouveau site français est accessible par l’intermédiaire de ce lien, et Real commercialise également son offre en Allemagne, en Espagne et en Italie. Au total le site est disponible dans 8 langues. Le nouveau portail propose de la vidéo, mais aussi de la musique et des radios en streaming.

Notons, qu’interrogé sur la protection des données, le porte-parole de Real Networks a expliqué que « seules les vidéos sans DRM (Digital Right Management) pouvaient être téléchargées.« 

Le groupe considère qu’il est de la responsabilité des diffuseurs de contrôler que leurs vidéos respectent le droit d’auteur. Conséquence, il y a fort à parier que les machines des utilisateurs du réseau stockeront aussi des vidéos « copyrightées. »

Pour Piers Heaton-Armstrong, dg des produits et services grand public de Real Networks: » l’ambition du groupe est à terme de proposer un accès aux contenus multimédias depuis tous les équipements, mobiles 3G, PDA, ordinateurs portables… Nous souhaitons faire de RealPlayer une référence paneuropéenne. »

Real Network précise que près de 175 millions de personnes utilisent Real sur leurs mobiles (ndlr: en France le groupe a signé un accord avec Orange, et aux USA avec l’opérateur Verizon.)

Heaton-Armstrong ajoute: « le nouveau RealPlayer confère aux clients plus de possibilités qu’ils n’en ont jamais eu pour exploiter les contenus vidéos Internet. En intégrant le bouton « télécharger cette vidéo » près des vidéos de milliers de sites Web, le nouveau lecteur permet aux utilisateurs d’enregistrer en dur les vidéos de YouTube ou Dailymotion par exemple. »

Les utilisateurs pourront aussi envoyer des liens vers leurs vidéos favorites à leurs amis grâce à la fonction « envoyer à un ami ». À ce sujet, l’on se demande pourquoi un internaute proposerait un lien à un ami s’il peut directement lui envoyer le film enregistré sur son disque dur. Une pratique que « n’encourage pas » Heaton-Armstrong mais qui reste possible, dans l’absolu…

Pour graver les vidéos, l’utilisateur doit tout de même être abonné au service RealPlayer Plus disponible pour 24,99 euros (en achat définitif). Le format des fichiers gravés est compatible avec la quasi-totalité des lecteurs de galettes du marché.

Reste un bémol tout de même. Et de taille. On peut en effet se demander si la demande existe réellement. Quel internaute va vouloir graver sur support physique des vidéos disponibles en libre consultation 24h sur 24h sur la Toile?

Mais selon Heaton-Armstrong , « la demande est forte », ce dernier avance le chiffre de 2 millions de visiteurs uniques par mois en France sur le site real.com.

Pour conclure, précisons que RealPlayer sera d’abord commercialisé pour Windows et prendra en charge Internet Explorer et Mozilla Firefox. Real annonce également une version compatible Mac (d’ici le mois de décembre) qui permettra de transférer les vidéos sur les iPod et une seconde version pour iPhone sera téléchargeable à partir du mois de janvier 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur