RealNetworks va supprimer jusqu’à 160 emplois

Régulations

Rien ne va plus pour RealNetworks ! Le pionnier du logiciel multimédia, en pleine restructuration, a annoncé mardi supprimer jusqu’à 160 postes supplémentaires dans les prochains mois, soit 14 % de ses effectifs.

Après avoir cédé pour 120 millions de dollars de brevets à Intel en début d’année, RealNetworks, pionnier du logiciel de diffusion multimédia, a annoncé mardi 28 août de nouvelles coupes sombres dans le cadre d’un plan visant à réduire ses coûts de 45 millions de dollars par an.

« Malheureusement, une grande partie de cet effort de rationalisation consiste à réduire notre effectif qui passera de 1140 à 980 personnes environ », a déclaré le fondateur et CEO de RealNetworks, Rob Glaser, dans un email destiné à l’ensemble des employés de la société.

80 licenciements secs

Dans un premier temps, 80 emplois seront supprimés, soit 7 % des effectifs de la multinationale américaine. Lors d’une seconde phase, au cours des trois à sept prochains mois, 80 personnes supplémentaires seront alertées de « la date à laquelle leur affectation actuelle sera terminée ».

Parmi les employés concernés par cette seconde phase, certains pourraient se voir proposer un autre poste au sein de l’entreprise. Toutefois, Rob Glaser est resté évasif sur le sujet en déclarant : « à ce jour, nous ne savons pas combien d’entre eux trouveront un poste ».

RealNetworks s’attend à enregistrer une charge de restructuration d’au moins 2 millions de dollars au cours du trimestre.

RealNetworks au plus mal ?

La multinationale américaine peine face à la concurrence d’acteurs tels qu’Apple et Microsoft. Elle souffre également de la pression sur les prix.

Malgré la cession d’actifs, les vagues de licenciements et les tentatives de réorganisation, ses présidents successifs, dont Glaser de retour aux commandes depuis le 3 juillet, ne sont pas parvenus à relancer l’activité de RealNetworks.

Dans ce contexte, un examen minutieux des activités de l’entreprise, du logiciel média (RealPlayer, Helix…) aux jeux en ligne en passant par les services en mode SaaS, a été mené durant l’été. Dès septembre, Rob Glaser devrait préciser la stratégie censée permettre à RealNetworks de retrouver le chemin de la rentabilité.

Crédit photo © Chlorophylle – Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr propose un site dédié à l’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur