Récap 2008: une guerre sans merci pour les navigateurs web

Logiciels

La qualité et les performances des navigateurs web se sont largement améliorées en 2008. Un bon point pour les utilisateurs… et les applications web 2.0

La première partie de l’année 2008 a été plutôt calme dans le monde des navigateurs web. La grande nouveauté du premier semestre aura été sans conteste la sortie de Firefox 3, la nouvelle version majeure du produit de la fondation Mozilla.

Les prémices d’une lutte sans merci sont cependant déjà visibles : Microsoft propose une première version bêta d’Internet Explorer 8, avec une multitude de nouvelles fonctionnalités, dont certaines – comme la navigation privée – seront reprises par la suite par les autres produits du marché. Depuis, l’éditeur a dévoilé une seconde mouture bêta.

Le véritable danger semble toutefois provenir du WebKit : cet ensemble open source anime Apple Safari, le composant web intégré à Adobe AIR et le navigateur des Tablet PC Nokia. En termes de respect des standards et de vitesse de rendu ce produit progresse rapidement. Toutefois, aucun navigateur web ne profite de ses avancées dans cette première partie de l’année.

Google Chrome : le déclencheur

L’arrivée de Google sur le marché des navigateurs web en septembre a fait l’effet d’un coup de tonnerre. Google Chrome met l’accent sur la vitesse de traitement, avec son moteur JavaScript V8, sans égal lors de sa sortie. Pour le rendu HTML, il adopte le WebKit, qui prend ainsi une place toujours plus importante sur le marché.

Les développeurs concurrents se doivent de répondre à ce danger potentiel. Firefox 3.1 apportera ainsi des performances hors du commun. Notez toutefois que le navigateur de la fondation Mozilla garde quelques gros avantages sur son rival, tel son écosystème de modules complémentaires.

Google Chrome vient tout juste de sortir en version définitive. Il est donc encore trop tôt pour savoir s’il saura conquérir le public. Ce qui est certain, c’est que ce produit aura obligé les autres développeurs à revoir leur copie, au grand bénéfice des utilisateurs qui pourront ainsi profiter pleinement des applications web 2.0.

Firefox, champion de l’année 2008

Si le ton se durcit aujourd’hui entre les offres des différents éditeurs, Firefox reste le logiciel qui aura le plus progressé en 2008… au détriment d’Internet Explorer, qui ne cesse de perdre des parts de marché (quoiqu’il demeure toujours majoritairement utilisé). Mauvaise nouvelle pour la firme de Redmond, Internet Explorer 8 ne sortira pas en 2008.

Les autres acteurs tentent aussi de proposer des offres à la hauteur de celles de Mozilla et Google. Chez Opera, qui distribue un produit plein d’excellentes idées, les développeurs se concentrent aujourd’hui sur la qualité de rendu. Apple a dévoilé pour sa part une nouvelle mouture de Safari. La réponse semble toutefois bien faible pour contrer les avancées constatées avec Firefox 3.0 ou Google Chrome.

Les navigateurs web « alternatifs » risquent donc de perdre des plumes en 2009. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’une (ou plusieurs) bonne(s) surprise(s)…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur