Recrutement IT : les cadres rassurés, malgré les tensions

Editeurs de logicielsProjetsSSII

Les recrutements de cadres dans les activités informatiques restent élevés, malgré des tensions sur le marché de l’emploi au 4e trimestre 2018.

L’informatique est toujours une activité phare pour les cadres en France. Cependant, à l’inverse de la tendance générale, le nombre de demandeurs d’emploi dans le secteur a augmenté en un an, selon les chiffres communiqués par Pôle emploi.

Au 4e trimestre 2018, Pôle emploi dénombrait 40 900 chômeurs de catégorie A dans les systèmes d’information (SI) et de télécommunication, contre 39 300 au 4e trimestre 2017.

La tendance est similaire dans les catégories ABC regroupant les personnes sans emploi et en activité réduite. Elles étaient 54 000 dans les SI fin 2018, contre 51 100 un an plus tôt.

Malgré tout, « les intentions d’embauche restent très élevées dans les activités informatiques », selon l’Association pour l’emploi des cadres (Apec).

Qu’en est-il des réalisations ?

Développement de l’activité IT

En fin d’année 2018, plus de 9 entreprises du secteur IT sur 10 ont déclaré avoir embauché des cadres. De surcroît, « la confiance des entreprises est toujours de mise », malgré un fort sentiment de tension, a précisé l’Apec dans une note de conjoncture.

Cette « tension » s’explique, entre autres, par l’inadéquation entre l’offre et la demande de compétences disponibles (cybersécurité, science des données…). Et par la forte rotation de profils techniques dans les ESN (entreprises de services du numérique).

Toutefois, plus que le turnover, c’est le développement de l’activité qui motive les recrutements pour 6 entreprises du secteur IT sur 10.

Une tendance qui profite le plus souvent aux jeunes diplômés, développeurs et cadres.

(crédit photo © jirsak / shutterstock)

Lire aussi :