Les recrutements IT devraient croître sensiblement en 2015

Régulations

L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) prévoit une progression sensible des recrutements dans la fonction informatique en 2015, sous l’effet d’un rattrapage amorcé en 2014.

En 2014, les recrutements de cadres ont progressé de 2% dans les activités informatiques, en France, pour atteindre les 32 300 embauches réalisées (sur 169 600 tous secteurs confondus, +4% en un an), selon l’Apec. Pour 2015, l’organisation table sur une hausse sensible des embauches dans la fonction informatique. L’effet de rattrapage des recrutements IT amorcé en 2014, explique la tendance.

19% des recrutements de cadres

Dans une perspective optimiste, les recrutements de cadres en informatique pourraient croître de 16% cette année dans le secteur privé pour atteindre les 37 500 embauches “tirées par la bonne santé des activités informatiques-télécoms et la reprise des recrutements dans l’ingénierie-R&D”, commente l’Apec. En revanche, la progression serait de 1% seulement, à 32 600 embauches effectives, si l’on considère la fourchette basse des prévisions de l’organisation pour 2015. Dans les deux scénarios, la profession représente tout de même 19% des recrutements de cadres réalisés sur l’année 2015.

Un moteur de l’emploi cadre, mais…

Ainsi, l’informatique est, avec le commercial, l’une des deux fonctions « locomotives » de l’emploi cadre en France. Mais l’évolution par métier reste contrastée pour les informaticiens. Les recrutements sont essentiellement axés sur les jeunes cadres et le chômage demeure élevé dans la profession. Une tendance qui se vérifie sur l’ensemble du marché de l’emploi cadre. “Seul 1 recrutement sur 10 concernerait les profils ayant plus de 15 ans d’expérience. Les cadres de 1 à 10 ans d’expérience resteraient les plus courtisés par les recruteurs”, explique l’organisation.

“Un marché à plusieurs vitesses”

Pour Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec, le marché de l’emploi cadre hexagonal a “plusieurs vitesses”. Des secteurs sont en retrait, comme la construction, d’autres, comme l’informatique, profitent d’une certaine dynamique. Et l’Apec se montre optimiste pour l’avenir. Ainsi, le nombre de recrutements de cadres devrait continuer à croître en 2016 et 2017 “sous l’effet d’une croissance économique modérée”, retrouvant ainsi les niveaux d’avant la crise de 2008-2009.

Lire aussi :
Dans l’informatique, le CDI est encore synonyme de stabilité
Société Générale: « Objectif 2015, recruter 650 CDI d’informaticiens »

crédit photo © jirsak – Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur