Les recrutements d’informaticiens ont reculé sur un an

DSIProjets

Malgré un repli en un an, la proportion d’entreprises ayant recruté des cadres en informatique au troisième trimestre 2014 demeure élevée (87%), d’après l’Apec.

L’informatique reste un moteur de l’emploi cadre en France. Le secteur a représenté 25% des offres confiées à l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) entre octobre 2013 et septembre 2014. Le mois dernier 15 427 offres d’emploi à l’attention des informaticiens ont été traitées, un chiffre en croissance de 13% par rapport à septembre 2013.

Sur douze mois glissants, 167 871 annonces (+5%) sur un total de 668 419 offres communiquées à l’Apec ont concerné les fonctions informatiques. Seules les activités commerciales et marketing font toujours mieux avec un total de 188 046 offres sur douze mois glissants (+14%).

Le web en hausse, l’informatique industrielle en baisse

La croissance des offres IT est soutenue. Mais l’évolution varie grandement selon les domaines. Ainsi, sur les douze derniers mois, quatre fonctions sur sept sont en croissance : la maîtrise d’ouvrage et fonctionnel (+21% à 19 423 offres), l’informatique web, les sites et portails (+17% à 28 029 offres), l’informatique de gestion – le plus important pourvoyeur d’offres pour les informaticiens – (+9% à 61 821 annonces) et la direction informatique (+6% à 4 745 offres).

En revanche, la fonction informatique industrielle enregistre à nouveau la plus forte baisse du secteur (-21% à 15 790 offres). Et les annonces dédiées à l’exploitation et la maintenance IT ont chuté de 10% à 8 340 offres. Quant aux offres dédiées aux systèmes, réseaux et données, elles sont en repli de 2% à 29 723 offres. Comme le rappelle l’APEC, des recruteurs en situation de concurrence, les SSII/ESN en particulier, peuvent diffuser la même offre par anticipation de marchés, alors qu’un seul poste est à pourvoir. Ces chiffres doivent donc être considérés avec précaution.

Des recrutements en repli au 3e trimestre

Malgré un recul de 6 points en un an, la proportion d’entreprises ayant recruté au troisième trimestre 2014 reste élevée dans l’informatique (87%). Par ailleurs, la moitié des entreprises qui recrutent dans le secteur déclarent que leurs embauches de cadres sont plus élevées que l’an passé. Et la filière présente encore le plus haut niveau d’intentions d’embauche du baromètre trimestriel de l’Apec : 91% des entreprises du secteur envisagent de recruter au moins un cadre au quatrième trimestre, soit une hausse de 7 points par rapport à la même période l’an dernier.

La forte rotation du personnel et la « guerre des talents » expliquent la tendance. Enfin, malgré un taux de chômage important dans la profession, 80% des recruteurs peinent à trouver les profils IT qui correspondent aux attentes du marché. Les postes en informatique de gestion, maîtrise d’ouvrage et systèmes-réseaux-données sont les plus difficiles à pourvoir, notamment du fait de la rareté de certains profils. On pense, par exemple, aux data scientists.

Lire aussi

– « Avec l’École Polytechnique, nous voulons former des bataillons de Data Scientists »
– Emploi : les recrutements repartent dans les ERP, le Big Data et le Cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur