Recul des livraisons de disques durs au quatrième trimestre

Cloud

Baisse trimestrielle mais le volume global de livraisons pour l’année 2008 devrait être supérieur à celui de 2007

Les temps sont durs, y compris pour les disques durs. Selon la dernière étude du cabinet iSuppli, les livraisons mondiales d’unités de stockage devraient reculer au cours du quatrième trimestre.

Selon ces prévisions, 157,5 millions de disques durs devraient être écoulés contre 158,3 millions au trimestre précédent. Des projections plus pessimistes anticipent un nombre d’unités livrées inférieur à 150 millions.

Le volume de livraison total sur l’année 2008 devrait tout de même atteindre 593,2 millions, soit une augmentation de près de 15% par rapport à 2007.

La progression du volume d’unités livrées en 2009, plus que jamais incertaine, pourrait néanmoins être soutenue par la vente d’ordinateurs portables, véritables locomotives de la vente globale de PC et la vente de

serveurs. La demande en disques durs pour les ‘laptops’ devrait toutefois être plus forte que celle des serveurs.

Même si les livraisons semblent robustes dans cette économie, le chiffre d’affaires[généré]reste flou” tempère Krishna Chander, analyste chez iSuppli. “Les constructeurs qui achètent traditionnellement plus de composants au quatrième trimestre sont en train de réduire leurs budgets ou achètent avec des inventaires peu fournis, ce qui entraîne une baisse des prix“.

Ainsi, le cabinet prévoit une chute du prix moyen d’achat aux alentours de 58 dollars. En 2009, le montant moyen pourrait en revanche atteindre 60 dollars. La faiblesse du prix moyen constituera sans doute une dfficulté supplémentaire pour les fabricants.

Les disques durs ‘flash’ ou SSD (Solid state drive), dont le volume de livraison reste encore limité, pourraient toutefois être bienvenus pour les assembleurs désireux de proposer des produits différenciants et innovants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur