Recul des profits pour Atos Origin

Cloud

Le deuxième SSII française voit son résultat net fondre de 60%. Néanmoins, le groupe reste dans le vert

Pas de surprises pour l’entreprise française, les résultats du premier semestre 2003 sont conformes aux attentes. Dans un marché des services informatiques morose, Atos Origin sauve les meubles.

Le résultat net du groupe baisse, sur un an, de 60% passant de 61,2 millions d’euros en 2002 à 24,3 millions en 2003. La chute est importante mais la SSII reste dans le vert. Le résultat d’exploitation recule de 135 millions d’euros à 122,6 millions cette année. Le chiffre d’affaires progresse grâce à une acquisition (+6% à 1,5 milliard d’euros) mais se replie de 6% à périmètre et taux de change comparable. Optimisme mesuré Au niveau de la dette, les choses s’améliorent puisque elle a été ramenée à 386 millions d’euros à fain juin contre 440 millions au début de l’année. Comme la concurrence, Atos observe quelques frémissements dans l’activité, ce qui lui permet d’afficher un certain optimisme. Les prises de commandes sont reparties mais les effets ne devraient pas se ressentir avant 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur