Pour gérer vos consentements :

Red Hat accélère sur les conteneurs

Red Hat a dégainé une première salve d’annonces dans le cadre de son évènement annuel, le Red Hat Summit 2016 de San Francisco. La thématique ? Les conteneurs.

Le géant de l’Open Source a tout d’abord présenté la solution Red Hat Container Development Kit 2.1 (CDK), qui permet aux développeurs de créer des conteneurs. Cette nouvelle mouture intègre OpenShift Enterprise 3.2 et – en version de test – le support d’Hyper-V.

Nouveau produit, Red Hat OpenShift Container Local est proposé directement au sein du CDK. Pour des tests en entreprise, c’est OpenShift Container Lab qui prend la relève. Une couche au-dessus se trouve OpenShift Container Platform, produit précédemment connu sous le nom d’OpenShift Enterprise. Enfin, pour aller encore plus loin, la firme propose la Red Hat Cloud Suite, ou les solutions managées OpenShift Online et OpenShift Dedicated.

Côté capacité à monter en charge, l’éditeur offre donc une même technologie allant des phases de développement jusqu’au déploiement, on premise ou en mode Cloud.

Gérer et sécuriser ses conteneurs

Red Hat adresse également le problème de la sécurité et de la gestion des conteneurs, avec une version renforcée de Red Hat Enterprise Linux en mode conteneurisé, une gestion centralisée au travers de CloudForms et la possibilité de s’adjoindre les services d’outils de scan externes, via une passerelle logicielle dédiée. L’offre Black Duck Hub est compatible avec cette passerelle, tout comme un scanner OpenSCAP, proposé par Red Hat en version de test au sein de l’offre Enterprise Linux Atomic Host.

Dernière annonce, l’arrivée du stockage dans OpenShift Container Platform, via l’intégration de Gluster Storage. Il sera ainsi possible de déployer du stockage sous la forme de conteneurs, gérables via Kubernetes comme des conteneurs applicatifs standards.

À lire aussi :

Microsoft et Red Hat officialisent .Net Core
Cloud et microservices au menu de JBoss EAP 7
DevNation 2016 : Red Hat met Windows et microservices au cœur de Java

Crédit photo : © Silicon.fr

Recent Posts

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

5 heures ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

5 heures ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

1 jour ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

1 jour ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

1 jour ago

Gestion du risque IT : le SaaS s’impose aussi

IA, SaaS, cybersécurité... Quelles tendances pour le marché de l'ITRM (gestion du risque IT) ?…

1 jour ago