Red Hat attaque Microsoft en Suisse

Régulations

Un contrat de 9 millions d’euros attribué sans appel d’offre à Redmond est à l’origine de la colère de Red Hat soutenu par 17 autres entreprises.

L’information est passée de manière confidentielle. Pourtant, elle est de taille. Dans un communiqué daté du 21 mai, Red Hat annonce attaquer, indirectement, Microsoft en Suisse. Raison du litige? L’absence d’appel d’offre public pour un contrat de 14 millions de francs suisses (9,2 millions d’euros) passé par bureau fédéral suisse de la construction et de la logistique (BBL).

Le marché directement attribué à Microsoft porte sur la mise en œuvre de stations de travail standardisées avec applications et service de maintenance et support. Red Hat ne précise toutefois ni le nombre de machines, ni le type d’application concernées par le marché. Mais le BBL justifie sa démarche par l’absence de produits équivalents à ceux de Microsoft sur le marché.

Au contraire, s’exclame, en français dans le texte, Red Hat, “quelle que soit l’opinion que l’on porte aux produits de Microsoft, il est difficile d’ignorer l’existence de nombreuses alternatives concurrentes.” Et de citer Indeed, Kanton Solothurn, la ville de Zurich, l’Agence fédérale de la science informatique et des télécommunication (BIT), l’Institue fédéral de la propriété intellectuelle (IGE), et nombre d’autres organisations fédérales du pays helvète qui utilisent des solutions alternatives notamment fournies par Red Hat.

Dans une plainte déposée auprès de la Cour fédérale de l’administration, Red Hat, et d’autres prestataires*, réclament donc l’annulation de l’attribution du marché afin que celui-ci soit proposé dans le cadre d’un appel d’offre public. “Cette procédure publique permettra de considérer équitablement les mérites de l’open source et des autres produits logiciels non Microsoft”, justifie l’éditeur de la distribution Linux RHEL. Sera-ce suffisant pour convaincre la cour?

* Adfinis, Binatec AG, c.a.p.e. IT, Collax, Corvent, iNodes, Liip, LxPN Distributions, Open-Xchange, stepping stone, stoni.ch consulting & help, SyGroup, univention, Zarafa Deutschland, Ziil Informatiklösungen, 4teamwork et 4Synergy.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur