Pour gérer vos consentements :

Red Hat France : « nous sommes dans une dynamique extrêmement positive »

Entretien avec Hervé Lemaitre, responsable stratégie chez Red Hat France, à propos de l’actualité de la branche française de l’éditeur américain. Une filiale dont la croissance est similaire à celle de la maison mère, nous confie-t-il.

« Ceci nous met dans une dynamique extrêmement positive : recrutement accéléré, obtention de nouvelles parts de marché et arrivée sur de nouveaux secteurs. Au fur et à mesure que l’entreprise grossit, elle se transforme, avec des recrutements structurants, issus de grands groupes. C’est un signe de maturité. »

La société travaille en relation avec des partenaires, mais met parfois aussi la main à la pâte, en particulier sur les nouvelles technologies, afin de les confronter au réel et affiner ainsi les processus de mise en place des projets. Une expertise diffusée par la suite auprès des partenaires de Red Hat.

Le sujet phare en entreprise ? « La mise en œuvre de technologies Cloud, SaaS, PaaS et IaaS, en hybride, tant sur les types de déploiements, privé ou public, que sur le mix de solutions Cloud et non Cloud. » Le Cloud est souvent adopté par volonté d’agilité. Son utilisation n’est pas forcément suivie d’une transformation de la DSI. C’est en fait plus souvent le changement de cap de la DSI vers le DevOps qui motive par la suite le passage au Cloud.

70 % du business en indirect

Sans surprise, certains Cloud Services Providers font partie des partenaires de Red Hat, comme Linkbynet et OVH. Mais aussi des sociétés plus classiques, comme Devoteam, qui dispose maintenant d’un niveau de certification avancé et a mis en place une business unit Open Source. Plus de 70 % du business de Red Hat France s’effectue actuellement en indirect.

Dernier secteur où travaille Red Hat France, la formation de spécialistes en Open Source. La société est ainsi partenaire de l’Open Source School (menée par Smile). Elle établit également des connexions avec le milieu de la formation et de l’éducation au travers de son programme Red Hat Academy. De quoi aider à pallier le manque cruel de spécialistes IT.

À lire aussi :
Microsoft et Red Hat officialisent .Net Core
Cloud et microservices au menu de JBoss EAP 7
DevNation 2016 : Red Hat met Windows et microservices au cœur de Java

Crédit photo : © Silicon.fr

Recent Posts

FireEye + McAfee Enterprise : alias Trellix pour l’offensive XDR

Effective sur le plan capitalistique, la fusion entre FireEye et McAfee Enterprise l'est désormais aussi…

57 minutes ago

Cybersécurité : 5 priorités des DSI

Les priorités de protection exprimées par des responsables informatiques en France se concentrent sur les…

5 heures ago

Cybersécurité : un élan EDR en France ?

L'EDR a enregistré une nette progression dans le parc de solutions cyber des entreprises qui…

6 heures ago

Stockage primaire : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche du stockage primaire et en quoi se distinguent-ils ? Éléments…

9 heures ago

Investissements IT : Gartner prévoit 5,1% de croissance en 2022

Les investissements informatiques mondiaux augmenteraient de plus de 5% en 2022. Une année de perspectives…

24 heures ago

Smartphones : les constructeurs éteindront-ils la 2G avant les opérateurs ?

Android 12 embarque une option qui permet de désactiver la 2G. Avec elle, Google dame-t-il…

1 jour ago