Red Hat lance des offres OpenStack commerciales pour les professionnels

CloudOpen Source

Red Hat Cloud Infrastructrure permettra d’accompagner les entreprises dans leur transformation vers le cloud, tandis que Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform se destine à ceux souhaitant créer un cloud 100% OpenStack.

En avril dernier, Red Hat lançait RDO, une distribution OpenStack open source. La firme propose aujourd’hui deux offres IaaS professionnelles : Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform (RHELOP) et Red Hat Cloud Infrastructrure (RHCI). Des produits aux approches très différentes.

Aller vers le cloud…

RHCI se veut basé sur le composant Red Hat Enterprise Virtualization, qui fait tourner des instances Red Hat Enteprise Linux, en mode cloud via l’offre Red Hat CloudForms. Des outils complets de gestion sont proposés. Red Hat OpenStack est également de la partie

Tout ceci permettra aux entreprises de migrer en douceur de la virtualisation vers le cloud privé, puis – éventuellement – vers un cloud OpenStack. Une offre qui permettra d’accompagner la transformation du SI.

… ou démarrer avec le cloud

RHELOP adopte une tout autre voie. Il est entièrement centré sur Red Hat OpenStack, qui fera tourner des instances Red Hat Enteprise Linux en mode cloud.

Bref, il s’agit d’une offre “pure OpenStack”, dédiée à ceux qui veulent se monter un cloud avancé et optimal à partir de zéro, et non à ceux qui veulent évoluer en douceur vers le cloud.

Du cloud pour les pros

Avec ces nouvelles références, Red Hat reproduit ce qu’il a précédemment fait avec son offre Linux. L’éditeur propose en effet ici des solutions supportées dédiées spécifiquement aux entreprises.

Le tout accompagné de diverses initiatives : du support par souscription (dont les termes restent à définir) ; un engagement envers la communauté (à travers RDO) ; la mise en place de services associés (formations, certifications…) ; la création d’un écosystème de partenaires (et d’une place de marché de solutions OpenStack tierces).

« Les clients d’OpenStack attendaient impatiemment qu’un leader technologique réponde à leurs besoins, de stabilité, d’un plus large écosystème de partenaires, d’un cycle de vie prévisible et de services de support professionnels notamment, explique Paul Cormier, président de la division Products and Technology de Red Hat. Nous sommes particulièrement fiers d’être ce leader. Le lancement de Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform et de Red Hat Cloud Infrastructure marque un tournant dans l’histoire de Red Hat et de l’adoption d’OpenStack par les entreprises. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur