Red Hat organise sa nouvelle offre autour du cloud computing

Logiciels

Avec la RHEL 5.4 et JBoss EAP 5.0, Red Hat consolide son offre destinée au cloud computing.

Chicago.- Lors de la séance d’ouverture du JBoss World Chicago 2009 et du Red Hat Summit 2009, Paul Cormier, vice-président exécutif et directeur produits et technologies de Red Hat a rappelé de quelles activités la compagnie tire ses revenus : elle détient 60 % à 90 % des parts de marché dans le domaine des serveurs Linux (payants). Plus de 30 % des entreprises du S&P 500 disposent de déploiements JBoss, un chiffre en croissance. Enfin, Paul Cormier note une grosse demande dans le domaine de la virtualisation, même si cette activité ne génère pas encore de revenus importants pour Red Hat.

La compagnie espère s’imposer sur les marchés de la virtualisation et du cloud computing en proposant une solution complète, certifiée de bout en bout et composée d’éléments open source. « VMware, Microsoft et Red Hat devraient pouvoir tirer leur épingle du jeu dans ce secteur. VMware, car c’est un acteur historique. Microsoft, car il propose une offre intégrant solution de virtualisation et système d’exploitation. Et nous, car nous ajoutons la force de l’open source. N’oublions pas que selon Gartner, d’ici 2011, au moins 80 % des solutions logicielles seront basées sur des élémentsopen source, » précise Paul Cormier.

Ces nouveautés s’inscrivent parfaitement dans cette stratégie et prennent toutes place (si besoin est) au sein de la plate-forme Red Hat Enterprise Virtualization (RHEV). Premier rejeton de cette nouvelle gamme, la distribution Red Hat Enterprise Linux (RHEL) passe en version 5.4. L’accent a été mis sur la virtualisation, avec l’intégration de KVM, un hyperviseur bien connu des utilisateurs de la Fedora. Autre produit, JBoss Enterprise Application Platform 5.0 (JBoss EAP) est entièrement remaniée. Cette solution est maintenant disponible dans de multiples ‘variations’ et se montre compatible avec plusieurs frameworks.

Ajoutez à ceci une offre de gestion des mises à jour, elle aussi refondue, et c’est toute une pile pour le cloud computing qui est présentée ici : RHEV, un hôte virtualisé (RHEL ou Windows), JBoss EAP et les frameworks applicatifs. Il ne manque plus que les outils d’administration RHEV Manager qui devraient arriver au cours de ce semestre. Ils apporteront toutes les fonctionnalités classiques : gestion des machines physiques ou virtuelles, provisioning, live migration, haute disponibilité, répartition de charge, etc.

paulcormier0.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur