Red Hat présente son OS de nouvelle génération, RHEL 7

LogicielsOpen Source

La commercialisation de RHEL 7, nouvel OS de Red Hat, vient de débuter. Cette version met l’accent sur la haute disponibilité, les systèmes critiques et la virtualisation.

Après de nombreux mois de développement (notre premier article sur le sujet date de juillet 2012, voir « Linux : Red Hat dévoile les nouveautés de RHEL 7 »), l’éditeur américain Red Hat livre la nouvelle version majeure de son système d’exploitation Linux : Red Hat Enterprise Linux 7 (RHEL 7).

Cet OS est compatible avec les systèmes x86 64 bits, mais également avec les Power et System z d’IBM. L’assistant d’installation a été entièrement refondu. À noter, l’utilisation par défaut du système de fichiers XFS, qui permet de se préparer aux infrastructures de stockage de très hautes capacités. Le Btrfs est également présent en version de test. Le support des SSD est bien évidemment de la partie.

Autre avancée, l’intégration de kpatch, qui permet d’apporter des correctifs au noyau Linux (en version x86 64 bits uniquement), à chaud et sans redémarrage de la machine. Un concurrent direct de Ksplice (Oracle) et kGraft (SUSE). Un dispositif de compression est également appliqué à la mémoire swap.

Virtualisation et conteneurs

La virtualisation est un domaine qui a été soigné par l’éditeur, lequel vise le marché des Cloud hybrides avec RHEL 7. L’hyperviseur KVM monte ainsi en puissance, avec la possibilité de créer des machines virtuelles mieux sécurisées, mais ayant aussi un accès plus direct aux périphériques du serveur. La migration des machines virtuelles à chaud se montrera plus rapide.

De plus, RHEL 7 introduit le support des conteneurs Linux, avec la possibilité d’installer les applications packagées avec Docker, dont la v1.0 vient tout juste de voir le jour. Plus légers que des VM, les conteneurs se veulent le parfait complément de la virtualisation classique, l’objectif n’étant pas de choisir entre les deux technologies, mais plutôt de les utiliser conjointement.

Notez enfin que RHEL 7 sera compatible avec la solution Red Hat Software Collections, présentée il y a quelques jours (voir « Software Collections 1.1: Red Hat rapproche développement et DSI »).

« Red Hat Enterprise Linux est devenu le système d’exploitation standard de nombreuses entreprises du classement Fortune 500, des principales bourses mondiales et d’agences gouvernementales, de start-up du web et de bon nombre de Cloud parmi les plus importants, explique Paul Cormier, président de la division Products and Technology de Red Hat. Avec Red Hat Enterprise Linux 7, nous passons à nouveau à la vitesse supérieure pour préparer l’avenir informatique de nos clients. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Linux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur