RedHat profite de l’effet JBoss, mais…

Cloud

Le bond des dépenses opérationnelles entraîne une baisse du bénéfice net

Les résultats de RedHat, célèbre éditeur d’une distribution Linux, vont refroidir les marchés. Le groupe américain affiche un chiffre d’affaires au deuxième trimestre en progression de 52% à 99,7 millions de dollars. Une croissance essentiellement due à l’acquisition de JBoss.

Mais les analystes retiendront la flambée des dépenses opérationnelles (+75%) qui entraînent un repli important du bénéfice net. Ce dernier s’établit à 11 millions de dollars, contre 16,7 millions un an plus tôt (-34%). L’éditeur explique égalemement cette chute par des changements de méthodes comptables. Hors exceptionnels, le bénéfice par action a crû de 22% à 0,11 dollar, contre un consensus Thomson Fist Call de 0,10 dollar.

Autre mauvaise nouvelle, RedHat a abaissé sa prévision de cash-flow annuel de 225/235 à 210/215 millions de dollars.

La sanction de Wall Street risque de faire très mal.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur