Reims – Epernay: quand une CCI se met en quatre…

Régulations

Infrastructure réseau à haut débit sur fibre optique, avec réseaux Wi-Fi à venir, nouvelle messagerie collaborative, applicatif décisionnel de Business Objects, progiciels distribués via un serveur Metaframe de Citrix…

Comment tout remettre à plat en trois ans avec peu de ressources? La Chambre de commerce de Reims-Epernay l’a prouvé: c’est possible. Champagne!… Ainsi, la CCI de Reims et d’Epernay et les deux campus de Reims Management School auront dû patienter quelque temps avant de bénéficier de la connexion à la boucle locale à haut débit de la Ville de Reims. De nouvelles perspectives sont déjà ouvertes: en particulier, des services de visioconférence, d’e-learning, à un coût 6 fois inférieur à ceux du marché… Entretemps, la Chambre de Commerce aura finalisé son ‘PGI’ (plan global informatique) qui a démarré en 2001: reconstruction des applications principales, ouverture aux réseaux sans fil (type Wi-Fi), mais également création d’une technopole NOVA, d’une agence de développement, d’un programme foncier d’envergure, etc. Une enveloppe globale d’un million d’euros a été accordée sur trois ans (2001 à fin 2003). En 2001, l’équipe informatique de la CCI ? une dizaine de personnes – avait commencé la mise en place des infrastructures réseau en fibre optique, puis installé une messagerie électronique avec partage d’agendas. En trois ans, l’équipe informatique aura procédé à la mise en place de la deuxième partie du plan: remplacement des applications logicielles spécifiques une à une par des progiciels de gestion intégrés métier. Un serveur Metaframe (Citrix) a été installé pour accéder aux progiciels sur des sites distants ainsi qu’un outil décisionnel afin d’analyser les informations des bases de données de la CCI et de l’école (solution Business Objects). Les produits et les fournisseurs retenus : -Bases de données Oracle, et « urbanisation » du système d’information selon les besoins des utilisateurs (par ordre d’installation): – le progiciel VDOC Procwss / Isoflow (Axenble): capitalisation des savoir-faire du personnel et mise en place de procédures. Ce système de gestion documentaire est également utilisé pour le ‘

knowledge management‘: implique fortement le personnel qui est interviewé par la responsable qualité afin d’établir les fiches de procédures en fonction de ce qui se pratique sur le terrain. – le progiciel Hélisa (Helvétius Ingénierie): l’un des plus lourds projets… L’installation, qui a été réalisée module par module, permet aujourd’hui de gérer les activités de l’école accessibles aux professeurs et aux services administratifs: gestion des plannings de cours et des professeurs, des droits de scolarité, du cursus des étudiants, des stages et conventions, de leurs notes… – le progiciel Arcole (Arès) comporte un module de gestion des achats centralisée et un module de gestion comptable et budgétaire. – les progiciels Proconsulix / E-r@cines (EIRsys Technologie) sont installés en prévision des élections consulaires de novembre 2004: gestion du fichier des élus de la CCI, du centre de formalités d’entreprises (CFE) et des élections consulaires. E-r@cines est un progiciel de gestion de la relation client adapté au métier des CCI; il fonctionne en mode Web à travers un portail. – l’Extranet RMS est le pendant du système Hélisa : Hélisa.net. Hébergé en externe, il sera consultable 24h/24 par les étudiants qui pourront accéder à leurs notes, modifier leur état civil qu’ils soient sur le campus rémois ou dans une université partenaire à l’étranger. – le progiciel Orhus (CA2i), le petit dernier, comporte un module Paie et un module GRH pour la gestion des compétences, des formations, du recrutement et des fiches salariés. Il permet de faire des simulations de masse salariale. Un portail RH viendra compléter la solution et permettra s une gestion décentralisée du personnel. A partir du portail, chacun pourra demander et consulter ses congés en ligne qui seront validés par leur responsable. Les projets à courts terme: Wi-Fi…

Un audit externe va établir différent plans sécurité (logique, physique, redémarrage, financier…) et évaluer la criticité des informations de gestion pour pouvoir connaître les zones de renforcement. Le développement de réseaux sans fil est également à l’étude pour la prochaine extension du campus 2 de Reims Management School: accès Internet aux étudiants à travers plus de 70 bornes d’accès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur