Relations fournisseurs : le Cigref dénonce des pratiques « archaïques »

DSIEditeurs de logicielsProjetsRégulations
cigref-voeux-2018

Effet cliquet, facturation des accès indirects, audits hostiles… nuisent encore trop souvent aux relations entre fournisseurs IT et utilisateurs.

Dell Technologies (anciennement Dell) s’apprêterait à annoncer une acquisition de son action de suivi (tracking stock) DVMT cotée en bourse qui reflète la performance de VMware, selon des sources proches du dossier, indique le Wall Street Journal.

Un choix mûrement réfléchi

La société serait disposée à offrir aux actionnaires de DVMT des liquidités ainsi que «significativement plus» d’actions privées de Dell, tandis que VMware ne serait pas impactéê par ce plan stratégique.

Le groupe fondé par Michael Dell aurait soupesé différentes options stratégiques avant de choisir celle-ci.

L’action de suivi avait été créée pour donner aux actionnaires d’EMC un moyen de refléter les 80 % que la société détenait dans VMWare.

Sa création avait également permis au groupe technologique de réduire le montant d’argent que Dell devait emprunter pour acquérir EMC en proposant aux actionnaires de cette dernière une autre valeur.

Pour rappel, c’est en octobre 2015 que Dell avait mis la main sur EMC pour de 67 milliards de dollars. Un montant alors record qui avait permis au groupe texan de se positionner dans les baies de serveurs et les logiciels de virtualisation (grâce à VMWare acquis par EMC en 2004).

Plus de contrôle sur VMware

La transaction donnera à Dell Technologies un contrôle plus direct sur le sort de VMware.

Cette dernière verserait un dividende de 9 milliards de dollars aux détenteurs de DVMT dans le cadre de cet accord.

En achetant toutes les tracking stock DVMT (action créée en 2016) évaluées actuellement à environ 17 milliards de dollars, la plus grande société technologique privée du monde deviendrait mécaniquement elle-même cotée à nouveau en bourse.

Cette stratégie pourrait être mise en branle dès aujourd’hui, toujours selon le Wall Street Journal.

(Photo credit: isriya via VisualHunt / CC BY-NC)

Lire aussi :