Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessExperts

Rémunérations : 5 profils IT très sollicités en 2021

PageGroup, spécialiste du recrutement et de l’emploi intérimaire, a livré l’édition 2021 de son étude de rémunérations* pour la France. Les professionnels de l’IT figurent parmi les profils les plus recherchés et, pour certains, les mieux lotis sur le plan des salaires.

« Connaissant déjà des tensions sur les métiers de l’IT avant la crise avec plus d’offres que de candidats, les entreprises feront face en 2021, lors du processus de recrutement, à des candidats en position de force qui pourront faire jouer la concurrence pour négocier leur package de rémunération », a expliqué Frédéric Rei, directeur chez Michael Page.

Le groupe présente des rémunérations brutes annuelles et fixes pour des postes à temps plein, ou des taux journaliers moyens pour les freelances, en région parisienne. Les rémunérations y sont plus élévées de 10% en moyenne que dans d’autres régions.

Quels sont les profils les plus demandés dans les systèmes d’information (SI) ?

Experts data, réseaux et cybersécurité

Les 5 profils les plus sollicités en 2021 devraient être les :

1. Data scientists, ingénieurs et analystes data :
Ils peuvent toucher 35 000 à 45 000 euros en début de carrière et plus de 65 000 euros au-delà de 5 ans d’expérience professionnnelle, selon PageGroup.

2. Développeurs :
Pour les développeurs freelances, au-delà des 5 ans d’expérience, le taux journalier moyen peut franchir les 550 euros en Île-de-France. PageGroup précise que les TJM dans d’autres régions sont de 7 à 10% inférieurs à ceux pratiqués à Paris et dans sa région.

3. Analystes cybersécurité et responsables de la sécurité des SI (RSSI) :
La rémunération annuelle moyenne des RSSI jusqu’à 15 ans d’expérience peut varier de 65 000 à 120 000 euros. Celle des analystes cybersécurité peut dépasser les 70 000 euros.

4. Administrateurs systèmes & réseaux :
Leur rémunération est comprise entre 40 000 et 55 000 euros lorsqu’ils ont entre 5 et 15 ans d’expérience professionnnelle.

5. Techniciens support :
Leur rémunération annuelle brute peut varier de 24 000 à 33 000 euros en début de carrière, pour un temps plein en Île-de-France.

Ingénieur, une valeur sûre

Selon une autre étude (Apec), la remunération moyenne des cadres se stabiliserait l’an prochain. Toutefois, relève PageGroup, les ingénieurs systèmes, réseaux/cloud, data et cybersécurité font partie des professions dont le salaire devrait « le plus augmenter ».

*L’étude PageGroup agrège des données issues de sa base, d’entretiens de candidats par ses consultants et de missions réalisées pour les clients du groupe entre le 1er janvier 2019 et le 30 juin 2020.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Cloud : AWS change de RSSI

CJ Moses, CISO adjoint et VP Security Engineering d'AWS, prendrait le relais de Stephen Schmidt,…

2 jours ago

Stockage primaire : que surveiller après la révolution flash ?

La mémoire flash désormais bien installée, comment évolue le marché du stockage primaire ? Aperçu…

2 jours ago

Ingénierie : 4 propositions avant la présidentielle 2022

Réindustrialisation, souveraineté énergétique, transition climatique... Syntec Ingénierie fait ses recommandations aux candidats à la présidentielle…

2 jours ago

Avenir de l’open source : les alertes se multiplient

Que faire face aux entreprises qui se nourrissent de l'open source sans contribuer en retour…

2 jours ago

Numérique et environnement : ces 7 start-up portées par Microsoft

Microsoft et ses partenaires soutiennent 7 jeunes pousses européennes, de Carbon Time à Space4Good, via…

3 jours ago

Tanzu Application Platform : VMware a-t-il trouvé son OpenShift ?

Top départ pour Tanzu Application Platform. Avec ce PaaS pour Kubernetes, VMware concrétise une démarche…

3 jours ago