Rentokil bascule 35 000 comptes e-mails sur Google Apps

Logiciels

Le britannique Rentokil Initial a choisi Google Apps pour  pour unifie ses 40 systèmes de messagerie.

Qui a dit que Google Apps n’intéressait pas les grands comptes? L’entreprise britannique de nettoyage industriel Rentokil Initial (78 000 employés dans 50 pays) a annoncé l’adoption à grande échelle de Google Apps Premier Edition, la solution en ligne de communication (Gmail, Google Talk), de collaboration et publication (Agenda, Docs, Page Creator…) destinée aux entreprises.

Google Apps vise à « remplacer plusieurs systèmes d’e-mails par une solution de messagerie électronique globale standard », selon le communiqué de Rentokil. L’entreprise travaille aujourd’hui avec une quarantaine de plates-formes et 180 domaines pour servir ses six unités opérationnelles. Sur les 35 000 comptes que Rentokil va déployer d’ici la fin 2010, 15 000 seront réservés aux employés mobiles, jusqu’alors dépourvus d’adresses e-mails personnalisées aux couleurs de l’entreprise.

« D’autres possibilités et caractéristiques dont un calendrier puissant, une messagerie instantanée intégrée, un service de traduction automatique des e-mails et une utilisation étendue de la communication vidéo », figurent parmi les services qui ont séduit l’entreprise britannique. Sans oublier les « réductions significatives dans les dépenses IT ». Offre SAAS (Software as a service), Google Apps évite toute opération de maintenance des applications comme de l’infrastructure.

« En allégeant la charge qui pèse sur le service IT, en facilitant le partage des connaissances et la collaboration, nous sommes confiants que notre utilisation de Google Apps sera un avantage énorme pour nos collègues, clients et autres partenaires », confie le responsable de la communication de Rentokil Bryan Kinsella. La décision de migration a été prise après un test sur 800 comptes pendant une durée de 100 jours. Test visiblement concluant pour Google qui compte plus de 1 million d’entreprises clientes de Google Apps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur