Réorganisation HP: Léo Apotheker précise sa pensée

Logiciels

Dans un entretien ce 21 août, le CEO de Hewlett Packard apporte quelques précisions suite à l’annonce d’une possible séparation de l’activité PC

En attendant de rencontrer les actionnaires à New York, Boston et Londres, Léo Apotheker, dg de HP, est revenu sur les déclarations faites la semaine dernière. Dans un entretien ce dimanche 21 août, rapporté par le Financial Times, le patron de HP confirme “Nous sommes à un moment pivot de notre histoire“.

Il confirme qu’une séparation de l’activité PC (Personal Computer) est envisagée. Et il prédit que HP pourra regagner les quelque 40 milliards de dollars qui  vont sortir du portefeuille du géant mondial.  “Mon hypothèse est que, à long terme, nous disposerons d’un meilleur profil de rentabilité et d’un meilleur profil de croissance“.

Confirmation est également donnée que HP prévoit d’arrêter la production de ses ‘tablettes’ et ‘smartphones’. En revanche, le sort  du système d’exploitation WebOS, issu du rachat de Palm OS, ne serait pas encore totalement scellé (lire nos informations).

Par ailleurs, Ray Lane, président du conseil d’administration de HP a déclaré, anticipant sur des entretiens avec des investisseurs prévus cette semaine : “Ce que je dirai aux investisseurs c’est que je considère tout à fait que ces changements de cette magnitude sont difficiles à appréhender et comprendre, et donc desservent le prix actuel de l’action.”
Même certains investisseurs pourtant attirés par le prix à la baisse de l’action HP ont été “alarmés” par ces changements”, a-t-il reconnu.  Et il a ajouté : “Une seule compagnie a réussi à intégrer hardware et software, et c’est un cas très spécial à cause d’une seul homme” -faisant allusion à Steve Jobs, patron, co-fondateur d’Apple.

Plutôt que de conduire HP comme un conglomérat avec des produits et des services managés indépendamment, Léo Apotheker déclare: “Nous devons démarrer [cette nouvelle ère] en tant que compagnie intégrée“. Et cette démarche vers une offre intégrée conduit à ce que le patron exécutif de HP a appelé une “transformation stratégique” vers le logiciel – un secteur où, a-t-il-dit, HP pourrait apporter de la “rupture” [disrupt].


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur