Reportage au c?ur d’un data center critique de Colt

Réseaux

Malgré la chaleur environnante, ce ‘data-center’ de Colt très surveillé et
tenu confidentiel, reste… de glace. Photos reportage.

Bien dissimulé dans l’arrière-cour d’un immeuble de la périphérie parisienne -adresse tenue secrète-, le centre de traitement informatique de Colt Francce fournit des services de transfert de données, de téléphonie et de services hébergés auprès des entreprises et organismes gouvernementaux européens. Il entretient, améliore et organise une base de données sur près de 650 mètres carrés.

Visite guidée avec Silicon.fr

Avec des clients comme le bourreau des c?urs Meetic, ou le pionnier ‘Aufeminin.com‘, ‘la banque LCL’ ou bien encore la Fédération Française de Football, le patron de ce “data center “”se doit d’avoir la tête sur les épaules et de disposer d’une équipe de professionnels aguerris.

“Nous sommes une soixantaine d’ingénieurs de niveau 2, Unix et Microsoft, spécialistes réseaux et sécurité. A la fois pour la partie installation et la partie support”, nous explique Stéphane Moriaud, responsable Support de Colt, qui nous conduit vers la salle des stocks, traversée de faisceaux de câbles RJ45, plantée de serveurs et d’une pléthore d’équipements divers.

“Le meilleur choix à faire pour garantir la continuité de service est de limiter les références de matériels. Nous travaillons principalement avec HP à la fois pour Microsoft et Linux. Certains clients ont des préférences, s’agissant notamment de pare-feu”poursuit-il.

“Cela fait partie de notre politique de garantie. Nous ne pouvons pas dire à nos clients : « Nous attendons que les serveurs soient réparés et ensuite nous appliquerons l fait partir notre garantie. » Pour le client dés que cela coupe, le compteur tourne. En limitant les équipements, par exemple pour HP nous proposons deux types de serveurs et un seul processeur. À part certains gros clients qui sont plus exigeants, nous répondons à la demande principale. Notre catalogue produits a été établi en fonction de la demande.

Notre idée est de coller au mieux au besoin du marché. Nous souhaitons délivrer 85 à 90% des demandes courantes du marché. Si c’est un produit exotique, cela devient plus compliqué. Il y a des exceptions pour certains très gros clients. Nous essayons de standardiser au maximum pour faciliter la maintenance”, estime pour sa part, Jérôme Viguerie, responsable marketing des services managés de Colt.

“En termes d’évolutions des technologies, on constate des changements. Par exemple en matière de VPN, auparavant nous utilisions principalement des solutions Cisco, aujourd’hui, il existe une forte demande client pour les solutions Juniper”, déclare Stéphane Moriaud.

“Le site respecte les différents paramètres de sécurité -détecteur de mouvement, caméras de surveillance, caméras infrarouges- découlant des certifications et réglementatidons pour les ‘data -centers’ européens.”

“Il existe près de 3.000 capteurs sur le site qui permettent de détecter la moindre fuite d’eau et tout ce qui peut menacer la sûreté et l’intégrité de la salle de données. Plusieurs de nos clients font des audits de sécurité, comme la direction générale des armées ou le crédit lyonnais”

Jérôme Viguerie ajoute : “Nous possédons trois ‘data-centers’ en France qui respectent toutes les certifications applicables.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur