RES Software ajoute la sécurité à son offre de gestion des environnements de travail

SécuritéVirtualisation

Gestion des droits d’accès, administration de listes blanches/noires d’applications, contrôle des accès Internet… La nouvelle version de Workspace Manager sécurise l’usage des environnements de travail virtualisés.

Editeur spécialisé dans les solutions d’espaces de travail personnalisés sous environnement Windows, RES Software vient de mettre à jour son offre Workspace Manager (anciennement PowerFuse). Rappelons qu’en centralisant l’espace de travail informatique de l’utillisateur, ce dernier retrouve son bureau propre, et donc ses habitudes, depuis n’importe quel support connecté, desktop, ordinateur portable ou postes virtualisés.

Parmi les innovations avancées, la nouvelle version de l’outil de gestion se concentre notamment sur la sécurité, l’une des lacunes de la précédente solution. Workspace Manager 2011 bénéficie désormais de la gestion dynamique des droits d’accès afin d’identifier les utilisateurs et les ressources qu’ils exploitent. Par ailleurs, l’administrateur a désormais la possibilité de gérer des listes blanches et/ou noires pour autoriser, ou non, l’usage des applications installées par les utilisateurs. Une gestion qui s’effectue par groupes ou à l’échelle individuelle.

De plus, des règles contextuelles permettent de gérer les autorisations d’accès sur Internet (période de la journée, profil des sites, groupe Active Directory). De quoi maîtriser efficacement la gestion des accès Facebook et autres réseaux sociaux qui n’ont pas toujours de rapport avec l’activité de l’entreprise. Enfin, il est aussi possible de créer des règles métier pour automatiser la distribution des services informatiques aux postes de travail. « Un catalogue en libre-service permet aux utilisateurs d’accéder qu’aux services informatiques pour lesquels ils disposent des droits nécessaires (applications, données, sites Internet, etc.) », précise l’éditeur.

Deux autres modules structures Workspace Manager 2011, ce qui lui confère une certaine flexibilité : Composition & Personalization, pour construire des espaces de travail adaptatifs; Advanced Administration qui vise à simplifier la gestion des infrastructures (en consignant tous les mouvements de modification dans des journaux).

« La priorité des entreprises modernes est de sécuriser et de contrôler l’accès à leurs ressources stratégiques, avance Rachel Chalmers, analyste au 451 Group. En permettant à n’importe qui d’accéder à ces ressources, les tablettes, smartphones et autres périphériques récents ont accru les risques des entreprises. Et s’il est déjà indispensable de pouvoir contrôler les accès et autorisations d’accès aux applications sensibles en toute simplicité, cette tendance s’accentuera avec l’avènement des terminaux mobiles, des clients légers et de la virtualisation. Par conséquent, autant opter dès maintenant pour une solution évolutive et adaptée à ces technologies. » L’offre RES Workspace Manager est disponible à partir de 30 euros par utilisateur.

___

WEBCONFERENCE: lundi 14 mars, 14h30
Les nouveaux services collaboratifs en mode ‘cloud’: session interactive de 30 minutes en direct sur Internet. Evaluation d’IBM LotusLive avec des témoignages clients. Réservez, posez vos questions!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur