Research In Motion ouvre sa BlackBerry PlayBook aux développeurs Android

CloudOS mobilesTablettes

En supportant un large choix d’environnements d’exécution et de développement pour sa tablette PlayBook, RIM met de son côté tous les atouts pour jeter les base d’un vaste écosystème applicatif.

Pour tenter de s’installer sur le marché des tablettes face à l’hégémonie d’Apple, il convient d’adopter des stratégies alternatives. L’ouverture, notamment. C’est le choix pris par RIM (Research in Motion), notamment, pour sa BlackBerry PlayBook. Le constructeur canadien vient d’annoncer qu’elle supportera les applications Android et Java en plus des logiciels BlackBerry.

RIM va prochainement fournir aux développeurs deux ‘player app’ optionnels qui fourniront l’environnement d’exécution des solutions Java et Android 2.3 (Gingerbread). Les applications ainsi adaptées à l’environnement BlackBerry seront disponibles sur le magasin en ligne BlackBerry App World. Des outils qui viendront s’enrichir prochainement d’un SDK dédié à la PlayBook (le Tablet OS Native Development Kit ou NDK) ouvrant la porte au développement d’applications natives en C/C++. Enfin, les développeurs de jeux bénéficieront des moteurs multi-plateformes d’Ideaworks Lab et Unity Technologies.

Rappelons que la future tablette supportera également l’environnement AIR d’Adobe (permettant de porter des applications Flash) et le HTML5 (qui élargit la porte du web applicatif natif). Ce qui devrait faire de la PlayBook l’une des tablettes les plus ouvertes du marché. De quoi jeter les base d’un vaste écosystème applicatif.

Cette stratégie permet en effet à l’ardoise BlackBerry d’accéder potentiellement aux quelques 200.000 applications de l’Android Market. Certes, les développeurs doivent y porter leurs applications sur l’environnement PlayBook (développé autour d’un noyau QNX Neutrino). Une opération « facile et rapide » aussure RIM et qui ouvrira aux développeurs Android le marché du BlackBerry App World. Inversement; les futurs utilisateurs de PlayBook pourront disposer d’un large choix de logiciels éliminant ainsi l’argument de la faiblesse du nombre de solutions pour orienter leur achat de tablette.

La BlackBerry PlayBook sortira sur le marché nord-américain le 19 avril prochain. Néanmoins, les solutions de développement de RIM ne seront pas disponibles avant l’été. RIM les présentera à travers les premières démonstrations à l’occasion du BlackBerry World à Orlando, en Floride, du 3 au 5 mai 2011. L’ardoise s’illustre par un écran 7 pouces motorisé par un processeur double coeur à 1 GHz et le support de l’OpenGL, en version exclusivement wifi pour l’heure avec 16, 32 ou 64 Go de mémoire de stockage pour des tarifs évoluant entre 499 et 699 dollars.

« La réponse de la communauté des développeurs à la Playbook BlackBerry a été exceptionnelle, avance David Yach, directeur technologie et logiciels de RIM. Notre engagement à soutenir le HTML5 et de l’Adobe AIR a résonné auprès des développeurs les incitant à créer des applications amusantes et innovantes pour les utilisateurs de la PlayBook. Le prochain BlackBerry Tablet OS NDK bêta ajoutera les outils C / C + + à notre catalogue et donnera aux développeurs l’une des plates-formes de développement la plus étendue. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur