Réseau : Avago rachète Emulex pour 609 millions de dollars

CloudData & StockageGestion des réseauxRéseauxServeursStockage

Avago, spécialiste des semi-conducteurs s’offre pour près de 610 millions de dollars Emulex. Les produits réseau de la firme américaine rejoindront le portefeuille stockage d’entreprise d’Avago.

Le fabricant de puces basé à Singapour Avago Technologies a annoncé le rachat d’Emulex. Ce dernier est connu pour offrir de la connectivité réseau pour serveur (Gigabit Ethernet), stockage (FC, contrôleurs), mais aussi des outils de monitoring réseau (issus du rachat en 2013 d’Endace).

Avago a indiqué que l’opération est évaluée à 609 millions de dollars. Les actionnaires d’Emulex recevront 8 dollars par action en cash soit une prime de 26% par rapport au dernier cours de la société clos hier soir. Le rachat devrait être finalisé pour la seconde moitié de l’année fiscale d’Avago qui se termine au 1er novembre.

Un actionnaire stable pour Emulex

Pour rappel, Emulex a suscité beaucoup de convoitises. Broadcom en 2009 avait fait deux propositions pour racheter la société avec une dernière offre à 11 dollars par action soit une valorisation à l’époque de 925 millions de dollars. Après le rejet de ces deux sollicitations, plusieurs investisseurs se sont invités dans le capital du constructeur : Elliott Management et Starboard Value LP. Ce dernier rappelle le Wall Street Journal avait recadré les dirigeants d’Emulex en réclamant des mesures de redressement pour réévaluer l’action. S’en est suivi plusieurs plans de réductions de coûts, de fermeture de centre d’ingénierie et des suppressions de postes.

Dans son communiqué, Avago souligne qu’Emulex trouvera sa place dans son portefeuille de produit pour le stockage entreprise. Une offre complémentaire saluée par Jeffrey Benck, président et CEO d’Emulex, « notre catalogue est un bon complément aux offres d’Avago et permettra d’accélérer notre stratégie à prendre en charge les prochaines générations de serveurs et les nouvelles architectures de stockage ».

Avago poursuit donc sa quête d’acquisition après avoir en 2013 absorbé LSI pour 6,6 milliards de dollars.

A lire aussi :

Michel Azoulay (Emulex): « De nouveaux outils pour répondre au nouveau paradigme réseau »

Emulex OneCommand Vision 3.0 : gérer les performances I/O de stockage


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur