Réseaux : Brocade et Aruba s’unissent contre Cisco

Cloud

La combinaison des architectures HyperEdge de Brocade et MOVE d’Aruba Networks offre une architecture de réseau unifié pour les campus.

L’émergence de standards ouverts, qui accompagne la vague montante du SDN (Software-defined Networking), entrouvre une porte dans laquelle cherchent à s’engouffrer les challengers du géant des réseaux Cisco… Tant que ce dernier tardera à franchir lui même le pas difficile de la virtualisation des réseaux !

L’annonce par Brocade et Aruba Networks d’une infrastructure intégrée qui mêle filaire et sans fil est à ranger dans ce mouvement stratégique, qui accompagne la montée en puissance des environnements mobiles et du BYOD (Bring Your Own Device).

Architectures unifiées

La solution est destinée aux réseaux de campus unifiés. Elle réunit deux architectures : HyperEdge de Brocade, un ensemble de commutateurs, de contrôleurs sans fil et de points d’accès qui permettent l’automatisation et apportent plus d’agilité ; et MOVE (Mobile Virtual Enterprise) d’Aruba Networks, un ensemble logiciel pour l’administration des accès, infrastructures et applications mobiles.

Le résultat est une solution qui entend simplifier la mise en œuvre de réseaux campus orientés mobilité. Elle permet d’opérer tous les utilisateurs qui se connectent, quelle que soit la méthode employée pour la connexion, sans fil ou filaire. Son originalité tient principalement au choix de technologies en standards ouverts.

En proposant des architectures ouvertes et plus facilement opérables pour une fraction du coût, les deux alliés peuvent se permettre de pointer les lourdeurs des solutions propriétaires, en particulier celles de Cisco.

Un pas de plus vers le SDN

Il faut replacer l’annonce de Brocade et Aruba dans une vision plus large du marché des réseaux et de son évolution vers le SDN. Les environnements réseaux sont, certainement plus que dans d’autres domaines, réputés pour être historiquement très largement propriétaires. Dans le même temps, la promesse du SDN est celle de la simplification et de l’automatisation des réseaux via une couche de virtualisation qui offre l’abstraction des architectures matérielles.

Même si tous les grands acteurs des réseaux affinent leur stratégie SDN, il faudra du temps avant qu’ils ne lâchent les sources et API nécessaires afin de disposer de connecteurs pour leur intégration dans une surcouche virtuelle, ou qu’ils n’implémentent largement le standard OpenFlow. En attendant, des initiatives comme celles de Brocade et Aruba peuvent séduire les entreprises qui envisagent d’harmoniser leur infrastructure réseau autour d’architectures ouvertes. Et pourquoi pas de commencer à semer des touches de SDN.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur