Chez BSO Network Solutions, Paris se situe à 180 millisecondes de Hong-Kong

Réseaux

BSO Network Solutions améliore sa route optique reliant l’Europe à l’Asie. À la clé, des taux de latence extrêmement bas.

Sur le réseau des réseaux, les problèmes de bande passante deviennent de plus en plus prégnants. Le temps de transmission des informations l’est tout autant, en particulier pour les organismes financiers, où ce paramètre influe directement sur le temps mis pour effectuer une transaction.

192 millions de kilomètres par heure !

BSO Network Solutions est un opérateur spécialisé dans les faibles taux de latence. Ce dernier vient de renforcer son réseau de fibres optiques en ajoutant une nouvelle route reliant l’Europe à la région Asie-Pacifique. Elle permettra par exemple d’envoyer une information de Paris à Hong Kong en seulement 180 milliseconde (ms).

La firme gagne ainsi 20 ms par rapport à l’an dernier, en modifiant le trajet qu’empruntent les informations. Rapportées à la distance entre les deux villes (environ 9600 km), ces 180 ms représentent une vitesse de transmission de 192 millions de kilomètres par heure (17,8 % de la vitesse de la lumière).

Optimiser encore et toujours

BSO Network Solutions n’a pas choisi la voie facile pour la mise en place de cette nouvelle route, puisqu’elle est terrestre et ne passe donc pas par les mers, rallongeant ainsi d’autant la distance entre les deux sites. Ce choix est motivé par la volonté de fournir un taux de disponibilité important, ce que ne peuvent garantir les câbles optiques traversant le canal de Suez (qui est très chargé).

« Les améliorations de BSO Network Solutions dans ce domaine sont liées à la découverte de nouveaux câbles à côté de la frontière Russie-Chine, comme le nouveau réseau transmongolien, plus direct », justifie Michael Ourabah, cofondateur et CEO de BSO Network Solutions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur