Réseaux optiques : Cisco s’offre Lightwire

Composants

L’acquisition de Lightwire vient renforcer l’offre de transmission à très haute vitesse en réseau optique de Cisco.

Cisco s’est offert, pour 271 millions de dollars en cash, le Californien Lightwire. Ce dernier développe une technologie propriétaire de composants pour la transmission optique de données et à très grande vitesse, proche de la lumière.

La technologie low power des transmetteurs optiques de Lightwire – appelée CMOS Photonics – est basée sur des composants CMOS (complementary metal-oxide-semiconductor). Elle se décline sur des composants qui transmettent les informations sur une longueur d’onde précise de la lumière, à partir de processeurs d’une taille inférieure aux composants classiques et qui consomment moins d’énergie.

Densité et prix

La petite taille, la faible consommation énergétique et l’évolutivité de cette technologie permettent la conception de commutateurs, routeurs et systèmes de transport optiques offrant une grande densité de connecteurs optiques à moindre prix, et donc de réduire les coûts d’investissement et d’exploitation des opérateurs de réseaux. Cisco devrait l’intégrer dans des switchs capables de transporter plus d’information à moindre coût.

Il faut rapprocher cette acquisition de celle, en 2010, de CoreOptics. La stratégie de Cisco reste donc cohérente, malgré ce que certains développements récents ont pu laisser croire. Le géant des réseaux continue ainsi de miser sur l’évolution des technologies optiques, rappelant que la couche de transport reste essentielle à l’évolution des communications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur