Réseaux Wi-Fi domestiques : une aubaine pour les pirates

Sécurité

Dans un récent article, l’excellent New Scientist remet une couche sur l’insécurité des réseaux sans fil domestiques. De plus en plus « exploités » par les hackers, les accès Wi-Fi mal sécurisés sont une aubaine pour les pirates qui voient en eux un excellent moyen de rester anonyme sur la toile

L’information n’est pas nouvelle mais le phénomène ne tend visiblement pas à s’améliorer. Si bon nombre d’entreprises ont pris conscience que la sécurité devait également s’appliquer sur les réseaux Wi-Fi, les utilisateurs domestiques eux ne s’en soucient guère.

De plus en plus de « pirates » tirent profit de ces accès mal sécurisés et s’y connectent à l’insu de leurs propriétaires pour mener à bien leurs actions illicites. Il y a un an, un homme basé à Toronto a été arrêté en flagrant délit de « War Driving ». En voiture, muni de son ordinateur portable et d’une carte wireless, il sillonnait les rues à la recherche de réseaux Wi-Fi faillibles. Une fois les points d’accès localisés, il s’y connectait et utilisait l’accès internet des victimes pour visiter des sites pédophiles. Voilà un exemple très concret qui devrait faire réfléchir les propriétaires de ce genre de réseaux domestiques. Bien que de plus en plus d’équipements Wi-Fi intègrent des fonctionnalités de sécurité, elle sont rarement activées par défaut et peu mises en place par l’utilisateur. La cause est tout simplement la complexité de la sécurisation par un novice. Interrogé par le New Scientist, Bruce Schneier explique « Quand le confort des utilisateurs et les fonctionnalités de sécurité sont en conflit, la sécurité se dégrade. A mesure que les réseaux Wi-Fi deviennent populaires, l’insécurité grandit ». D’après les experts, la solution serait d’éduquer toujours plus les utilisateurs finaux et surtout de faciliter et simplifier la sécurisation d’équipements Wi-Fi. Constructeurs, à vous de jouer… (*) pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur