Restructuration surprise de l’activité Windows de Microsoft

Cloud

Steve Ballmer fait le ménage: nouveau président de division, nouvelle organisation

Le pd-g de Microsoft, Steve Ballmer, ne perd pas de temps. A peine 48 heures après la confirmation du retard de Windows Vista (lire notre article), il annonce une réorganisation importante de la division Windows, vaisseau amiral du groupe. Le patron est visiblement en quête de plus d’efficacité, même si la firme refuse d’établir une relation de cause à effet.

Un nouveau président de division a été nommé, il s’agit de Steven Sinofsky (jusqu’à aujourd’hui à la tête d’Office) qui remplace Jim Allchin dont le départ est prévu pour la fin 2006. Jim Allchin paye-t-il le prix du retard de Vista ? Officiellement non, l’homme avait déjà annoncé vouloir prendre sa retraite en 2007. Sinofsky est connu pour sa rigueur, notamment dans le respect des délais. Un atout de taille dans le contexte actuel. Mais le plus important concerne la restructuration de la division PSD (Platform and Services Division) qui englobera Windows et MSN. Cette réorganisation a pour objectif d’“aligner les potentiels de Windows et MSN avec la stratégie Live de Microsoft et assurer que Microsoft fournisse un ensemble de logiciels sous la forme de services au grand public et aux entreprises”. En clair, d’être plus réactif et d’assurer la migration vers le ‘online’. “Alors que nous lançons de nouveaux services Windows Live et que nous finalisons Windows Vista, nous anticipons la réflexion sur la façon optimale d’offrir une expérience inégalée à nos clients, aujourd’hui et demain. Aujourd’hui, nous renforçons l’équipe dirigeante et la structure de la division pour nous assurer de disposer de l’organisation adaptée à notre vision de la technologie”, a déclaré Kevin Johnson, co-président de PSD dans le communiqué de la firme. PSD sera articulée autour de huit sous-divisions: – Windows and Windows Live, dirigée par Steve Sinofsky – Windows Live Platform, Blale Irving – Online Business, David Cole – Market Expansion Group, Will Pole – Core Operating System Division, Brian Valentine – Windows Client Marketing, Mike Sievert – Développer and Evangelism, Sanay Parthasarathy – Server and Tools Business, Bob Muglia. Microsoft ne veut donc plus dissocier ses deux axes de développement stratégiques: Vista et les services en ligne, terrain sur lequel il se fait distancer par Google ou Yahoo. “Nous continuerons à investir dans des fonctions pouvant être exécutées sur notre logiciel et dans les services. Nous effectuerons également des investissements supplémentaires dans les ressources afférentes à Windows Live et Windows Live Platform”, souligne Johnson. “Etendre les fonctions de notre plate-forme Windows Live, étendre notre portée et notre impact avec et sur les annonceurs, continuer à améliorer notre offre en matière de recherche et construire notre infrastructure opérationnelle sont des points essentiels à un succès durable”, poursuit-il. Pour autant, cette nouvelle organisation aura du mal à rassurer les fabricants de PC et les distributeurs qui misaient sur Vista pour dynamiser leurs ventes de fin d’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur