Résultats : Une convalescence en bonne voie pour Alcatel-Lucent

MobilitéRéseaux
Michel Combes PDG d'Alcatel-Lucent

En phase avec le plan Shift, Alcatel-Lucent a affiché des pertes moins importantes qu’en 2013 au 2e trimestre. L’entreprise annonce l’introduction prochaine en Bourse de son activité câblier.

La mise en œuvre du plan Shift de restructuration lancé il y a un peu plus d’un an continue de porter ses fruits. Alcatel-Lucent vient d’annoncer un chiffre d’affaires de 3,28 milliards d’euros au deuxième trimestre 2014, en légère hausse de 0,7% par rapport à la même période un an plus tôt (à taux de change et périmètre constants). Dans les faits, le chiffre d’affaires recule légèrement en regard des 3,4 milliards de 2012 à cause de l’activité Entreprise enregistrée comme abandonnée au premier trimestre (suite à sa vente partielle au chinois China Huaxin) et et la déconsolidation de LGS au cours du trimestre. En revanche, le résultat connaît une hausse de 12,1% par rapport aux 2,96 milliards du premier trimestre 2014.

Cela se traduit néanmoins toujours par un résultat net négatif de 290 millions d’euros pour le groupe, mais largement inférieur aux -872 millions de 2013. Soit -0,10 euro par action. Le résultat net ajusté s’élève pour sa part à 136 millions d’euros, en nette progression par rapport aux 45 millions précédents. La marge brute progresse également s’établit pour sa part à 32,6% du chiffre d’affaires, en hausse de 140 points de base. Le flux de trésorerie d’exploitation ressort positif à 96 millions, en progression de 137 millions en un an.

Ces résultats encourageants sont notamment dus à une réduction des coûts fixes. L’équipementier a économisé 94 millions d’euros sur la période, ce qui porte à 572 millions d’euros d’économies sur les coûts fixes dans le cadre du plan Shift. Si le groupe continue sur cette lancée, le milliard visé pour fin 2015 sera bien atteint.

Les résultats portés par l’Asie et la 4G

Géographiquement, l’activité est portée par la zone Asie-Pacifique, et plus particulièrement la Chine, qui réalise un chiffre d’affaires de 667 millions d’euros, en hausse de 25,2% annuellement. Toutes les autres régions sont en recul : -2,6% en Amérique du Nord à 1,5 milliard; -7,2% en Europe à 724 millions et -15,2% dans le reste du monde à 396 millions. Néanmoins, on peut noter un signe de reprise portée par les déploiements de la 4G LTE puisque toutes les régions connaissent une progression, de 3,1% sur le continent nord-américain à 35,3% en Asie et même de 10,2% en Europe, entre les premier et deuxième trimestre 2014.

Si la rentabilité du segment Accès a continué de s’améliorer, atteignant 11 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 1,9 milliard en hausse annuelle de 9,5% (et 21,5% séquentiellement), l’activité cœur de réseau régresse à 123 millions (-15% annuel) pour un chiffre d’affaires de 1,4 milliard (-10% annuel mais en hausse de 1,2 par rapport au premier trimestre).

Introduction en Bourse de l’activité câblier

Alcatel-Lucent profite de la présentation des résultat pour annoncer un projet d’introduction en Bourse de l’ouverture du capital d’Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN) au premier trimestre 2015, l’activité câblier, pour « financer le renforcement de sa position de leader dans les systèmes de télécommunication sous-marins et sa diversification vers les marchés du secteur Pétrole & Gaz, d’accroître sa visibilité, et d’optimiser l’allocation du capital ». L’équipementier entend néanmoins conserver la majorité du capital.

« Pour le 4e trimestre consécutif, nous délivrons des résultats en ligne avec les objectifs du Plan Shift. Nous sommes désormais en mesure de rembourser le prêt garanti et de recouvrer la pleine propriété de notre portefeuille de brevets, ce qui conclut la première étape de notre transformation. Alcatel-Lucent reprend le contrôle total de son destin », a commenté Michel Combes, le directeur général.


Lire également
Alcatel-Lucent met fin à ses activités 2G et 3G
Un peu moins de suppressions d’emplois en vue chez Alcatel-Lucent France
Nouveau contrat avec Vodafone : Alcatel-Lucent leader des small cells


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur