Les résultats d’Asus portés par les ventes de la Nexus 7

Poste de travailTablettes
Asus Nexus 7 (crédit photo © Google)

Asus a vendu 2,3 millions de tablettes au 3e trimestre 2012. Une progression trimestrielle de 187 % que devrait venir renforcer l’arrivée de Windows 8/RT.

Lors de la présentation de ses précédents résultats, Asus avait annoncé son objectif de devenir le constructeur numéro 1 sur le marché des tablettes Android. Un objectif que la firme taïwanaise est en passe d’atteindre, si ce n’est déjà le cas.

Au cours de son troisième trimestre, clos le 30 septembre, Asus a vendu 2,3 millions de tablettes. Contre 800.000 le trimestre précédent. Une belle progression de 187 % certainement portée par les ventes de la Nexus 7 de Google commercialisée depuis juillet dernier.

Mieux que Lenovo

Plus globalement, Asus affiche une dynamique enviable avec une progression annuelle de près de 12 % de ses ventes de PC. Une performance supérieure à celle de Lenovo (+9,8 %), seul autre acteur du marché à voir ses ventes progresser et qui a ravi la place de numéro 1 à HP selon le Gartner. Mais à 7,3 % du marché mondial, Asus reste derrière HP, Dell et Acer, ce qui lui offre une belle marge de progression.

Des performances qui se traduisent par des revenus records jamais vus depuis 4 ans. À 3,8 milliards de dollars, le chiffre d’affaires progresse annuellement de 9 % tandis que les bénéfices explosent de 43 % à plus de 229 millions de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

2,6 millions de tablettes au 4e trimestre

Une dynamique qui devrait perdurer sur le 4e trimestre, notamment porté par les ventes de fin d’année. Asus espère vendre 5,5 millions de PC sur le dernier trimestre (+10 % par rapport au précédent trimestre) et pas moins de 2,6 millions de tablettes (+13 %).

Un objectif d’autant plus raisonnable que les ventes des ardoises numériques estampillées Windows 8/RT devraient largement y contribuer. Le constructeur vient d’ailleurs de signer un accord de distribution pour la Vivo Tab sous Windows RT avec l’opérateur américain AT&T.

D’autant qu’Asus sait faire des prix serrés qui, visiblement, n’impactent pas significativement la marge. Le constructeur vient d’ailleurs d’abaisser les prix de la Nexus 7 ce qui devrait en relancer les ventes.

Crédit photo © Google


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur