Résultats au Japon (2) la suite

Cloud

La saison des publications de résultats bat son plein au Japon. Au programme ce jeudi, Toshiba, Mitsubishi Electric, Hitachi et Matsushita (Panasonic)

Le Japon a enregistré une hausse prononcée de sa production industrielle au premier trimestre 2005, de 1,7%, un retour à la croissance après deux trimestres en décrue. En mars, les ventes au détail ont même progressé de 0,6%, nettement au dessus du consensus.

En revanche, la production manufacturière évolue en dents de scie, avec un recul de -0,3% en mars, une prévision de progression de 3,5% en avril, et selon le ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, un nouveau recul en mai, de l’ordre de -1,4%. Toshiba Le deuxième groupe électronique japonais encaisse la chute des ventes des puces mémoires, et affiche un exercice clos au 31 mars en retrait. Si le chiffre d’affaires progresse de 5% à 5.836,1 milliards de yens, le bénéfice opérationnel du groupe recule de -11,3% à 154,81 milliards, en dessous du consensus. En revanche, le groupe profite du recul de son imposition pour afficher un bénéfice net en forte progression, de 59,7% à 46 milliards de yens, et anticipe une progression de ce dernier de l’ordre de 20% à 55 milliards de yens, pour un chiffre d’affaires prévisionnel de 6.000 milliards. Pour l’exercice 2005/2006, Toshiba prévoit cependant un bénéfice opérationnel de 170 milliards de yens, là où le consensus s’établit à 177,7 milliards. Un différentiel justifié par le recul des prévisions de bénéfice de la division semi-conducteurs (de 82,7 à 75 milliards de yens). Matshushita ? Panasonic Matsushita Electronic Industrial, plus connu en occident sous sa marque Panasonic, a publié pour l’exercice écoulé une nette progression de ses résultats. Chiffre d’affaires à 8.713,6 milliards de yens (+16,4%), bénéfice d’exploitation de 308,5 milliards (+57,8%) et bénéfice net de 58,5 milliards (+39%) Pour l’exercice en cours, le géant japonais de l’électronique mise sur un quasi-doublement de son bénéfice net, à 110 milliards de yens. Mitsubishi Electric Spécialiste des composants électroniques, automations industrielles et satellites, Mitsubishi Electric a fait le constat d’un recul du marché au second semestre de l’exercice 2004/2005. Ce qui n’a pas empêché le groupe de progresser, avec un chiffre d’affaires de 3.410,6 milliards de yens (+3%), un bénéfice d’exploitation de 120,6 milliards (+30,1%) et un bénéfice net de 71,2 milliards (+58,9%). Pour l’exercice en cours, le groupe prévoit un “modeste ralentissement” de l’économie mondiale, mais une légère progression de tous ses résultats. Hitachi Encore un géant de l’électronique japonaise qui affiche des résultats annuels en nette progression. Chiffre d’affaires de 9.027 milliards de yens (+5%), bénéfice d’exploitation de 279 milliards (+51%) et bénéfice net plus que triplé à 51,5 milliards (+224%). Pour l’exercice en cours, Hitachi vise une progression de son chiffre d’affaires de 2% et de son bénéfice net de 6,8%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur