Résultats : BlackBerry peine à convaincre pour son premier trimestre 2014

OS mobilesPoste de travailSmartphones

Malgré des ventes et un chiffre d’affaires en hausse, BlackBerry accuse un recul de ses revenus. Le constructeur est loin d’avoir gagné son pari basé sur BB10, sa nouvelle plate-forme.

Le pari de BlackBerry de se relancer sur le marché des smartphones avec sa nouvelle plate-forme BlackBerry 10 (BB10) n’est pas encore gagné. C’est un bilan mitigé que le constructeur canadien avance à travers les résultats de son premier trimestre fiscal 2014 (clos le 1er juin 2013). Le premier trimestre complet de commercialisation du tout tactile Z10 et période de lancement du Q10, la version clavier.

6,8 millions de smartphones vendus

BlackBerry déclare avoir vendu 6,8 millions de smartphones sur la période. Un chiffre en hausse de 13% trimestriellement (6 millions au 4e trimestre 2013). Mais l’entreprise se garde de détailler la part occupée par les terminaux BB10. Au trimestre précédent, BlackBerry avait annoncé avoir vendu près de 1 million de Z10. Le constructeur a par ailleurs vendu 100 000 tablettes PlayBook. Contre 350 000 précédemment.

Les résultats se traduisent par un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de dollars, en hausse de 15% trimestriellement (2,7 milliards) et 10,7% annuellement (2,8 milliards). Si l’activité est tirée par les États-Unis (+30%) et l’Asie (+35%), elle est plombée par l’Amérique latine (-6%) alors que l’Europe (qui constitue le premier marché pour BlackBerry avec 43% du marché) maintient une croissance de 9%. L’activité se répartit entre les terminaux (71%), les services (26%) et les logiciels et autres (3%).

Perte de revenus

Malgré ces hausses d’activité, les revenus accusent une perte de 67 millions de dollars (13 cents par action). Perte qui devrait se poursuivre au prochain trimestre, prévoit le groupe qui entend poursuivre ses investissements dans le développement et le lancement de nouveaux produits pour étoffer l’écosystème BB10.

« Au cours des trois prochains mois, nous allons augmenter nos investissements pour appuyer le déploiement de nouveaux produits et services, et démontrer que BlackBerry s’est imposé comme un acteur majeur et dynamique dans la nouvelle génération de solutions informatiques mobiles pour particuliers et entreprises », déclare Thorsten Heins, PDG de BlackBerry.

Nouveaux produits à venir

Après les lancements des terminaux Z10 (fin janvier) et Q10 (fin mai), la firme de Waterloo proposera le Q5 courant juillet et, probablement, le A10 en novembre. BlackBerry vient par ailleurs de mettre à disposition BES 10.1, la nouvelle version de son serveur d’administration des terminaux mobiles.

L’annonce des résultats n’a pas spécialement réjoui les investisseurs. A 17 heures (heure française) le titre chutait de près de 27%.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous BlackBerry ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur