Résultats : Bull relève la tête, mais reste sous pression

CloudDatacentersRégulations
Bull et la CDC mettent 28 millions d'euros dans NumInnov

Bull rattrape une partie de son retard au cours du troisième trimestre. Le chiffre d’affaires du constructeur est boosté par les datacenters et le cloud.

Bull vient de publier les résultats de son dernier trimestre d’activité. À taux de change constant, le chiffre d’affaires est en progression de 0,7% sur un an, à 264,8 millions d’euros. Malgré ces résultats encourageants, le CA sur les neuf premiers mois de l’année cède du terrain : 870,9 millions d’euros, -0,5% à taux de change constant.

Les prises de commandes font un bond de 4,1% au troisième trimestre. De quoi rattraper en partie les mauvais résultats de Bull cette année. Un effort restera toutefois encore à fournir au dernier trimestre, les prises de commande sur neuf mois cédant encore 2,8%.

Les nouveaux marchés boostent le CA du groupe

Ce dernier trimestre reste globalement en demi-teinte : activités d’intégration en baisse de 6,5% à 66,5 millions d’euros, solutions de sécurité en baisse de 0,4% à 26,9 millions d’euros…

La branche Innovative Products et Computing Solutions – cœur de l’activité de la firme – se rattrape toutefois avec un chiffre d’affaires de 171,5 millions d’euros (+1,4%), et ce malgré la chute du marché du HPC (-3,7%).

Des activités moins prestigieuses, mais aussi plus rémunératrices, sont à la base de la bonne tenue globale des comptes au troisième trimestre  : gestion des infrastructures IT, équipement des datacenters et cloud computing (voir à ce propos « Bull lance son portail de solutions cloud ». Un succès que Bull espère prolonger dans le monde grandissant du Big Data.

« L’activité du trimestre a été conforme à nos prévisions, résume Philippe Vannier, président-directeur général de Bull. L’environnement est cependant marqué par un niveau d’incertitude élevé et certains marchés restent sous pression. Le potentiel du groupe sur les nouveaux marchés est important et avec l’acquisition de FastConnect en septembre, Bull confirme son ambition d’accélérer son développement dans le Cloud et le Big Data. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur