Résultats : Cegid augmente son bénéfice net annuel de 49%

CloudRégulations

Porté par la croissance du SaaS, l’éditeur de logiciels de gestion Cegid affiche de solides performances financières 2013. Pour l’exercice en cours, le groupe lyonnais table sur une hausse de ses résultats, mais ne précise pas de prévisions chiffrées.

Le positionnement de Cegid dans le SaaS porte ses fruits. Pour son exercice fiscal 2013, le spécialiste français du logiciel de gestion a publié des résultats très solides. À 18,8 millions d’euros, le bénéfice net du groupe lyonnais a progressé de 49% par rapport à 2012. Et le résultat opérationnel a augmenté de 37% à 31,1 millions d’euros.

Le SaaS en croissance de 42%

Impacté par le recul des activités non stratégiques « distribution et divers » (-17,1%), le chiffre d’affaires global a simplement gagné 0,6% à 259,7 millions d’euros. Mais le CA récurrent de Cegid, qui inclut le SaaS et les contrats de maintenance (logiciels et matériels), est en augmentation de 7,3% à 148,6 millions d’euros, dopé par la forte croissance du SaaS/On Demand (+42% à 38 millions d’euros).

« Nous sommes très satisfaits de ces performances, qui sont le résultat de notre stratégie et de notre bon positionnement », a exliqué à l’AFP le directeur général du groupe Patrick Bertrand. « Plus la société basculera dans le SaaS, plus les marges seront élevées », a-t-il ajouté. Cegid, qui veut devenir un éditeur de référence du « On Demand », table sur une amélioration de ses résultats pour 2014.

Le groupe, qui met l’accent sur la mobilité, le décisionnel, le collaboratif et le Cloud, va proposer, au titre de 2013, le versement d’un dividende de 1,10 euro par action, contre 1,05 euro au titre de 2012, « soit un total distribué de l’ordre de 9,6 millions d’euros ».


En complément :
RFID, Big Data… : Cegid dessine le magasin de demain


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur