Résultats : Dassault Systèmes affiche ses ambitions

Régulations
Dassault Systèmes

Tous les voyants sont au vert pour Dassault Systèmes, qui présente par ailleurs de nouveaux produits et officialise l’acquisition de SFE.

Dassault Systèmes vient de présenter les résultats de son dernier trimestre d’activité. Et ils sont bons. L’éditeur français affiche en effet un chiffre d’affaires en hausse de 4% par rapport à la même période de l’année passée, à 522 millions d’euros.

Le bénéfice par action est en baisse de 4%, à 0,64 euro. Toutefois, en données corrigées (c’est-à-dire en ne prenant pas en compte certains évènements exceptionnels, tels les acquisitions), il grimpe de 9%, à 0,83 euro.

« Nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés grâce à une demande accrue pour nos “Industry Solutions Experience” et nos applications, et ce, malgré un environnement économique peu favorable, tout en progressant rapidement dans la mise en œuvre de notre stratégie 3D Experience », déclare Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes.

Les objectifs annuels en matière de bénéfice net par action (en valeurs ajustées) sont réévalués à la hausse. Le BNPA devrait être compris entre 3,57 et 3,67 euros, soit une hausse comprise entre 6 et 9%. Le chiffre d’affaires devrait pour sa part être compris entre 2,1 et 2,3 milliards d’euros.

Il est vrai que la société a de quoi se montrer optimiste. La livraison de la V6 Release 2014 de sa suite (comprenant Catia, Solidworks, Simulia, Delmia, Enovia…), devrait participer à la croissance du CA du groupe. Chose d’autant plus vraie que cette offre est accessible ‘on premise’ comme dans le cloud (privé ou public).

Une multiplication des acquisitions

Dassault Systèmes multiplie les opérations de croissance externe sur l’année 2013. Nous notons ainsi les acquisitions d’Archividéo (modélisation urbaine en 3D) et de FE-Design (optimisation de conception) en avril, et celles de Simpoe (simulation des processus d’injection plastique) et d’Apriso (gestion des opérations industrielles) en mai.

La firme annonce aujourd’hui l’acquisition de l’Allemand SFE, spécialiste des technologies d’automatisation et d’optimisation de la conception de carrosseries automobiles. Ce dernier compte parmi ses clients et partenaires BMW, Chrysler, Daimler, Fiat, Ford, General Motors, Porsche et Volkswagen.

Le montant de la transaction n’a pas été précisé.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La high-tech dans les transports


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur