Résultats : Dell voit son bénéfice net chuter de 72%

Régulations

Alors que se prépare le vote d’actionnaires sur l’avenir de Dell, le fabricant américain de PC publie un chiffre d’affaires trimestriel stable mais des profits en berne.

À l’heure où la bataille autour du projet rachat de Dell par son fondateur bat son plein, le troisième fabricant mondial de PC publie des résultats trimestriels en demi-teinte.

Le groupe texan a généré un chiffre d’affaires stable de 14,5 milliards de dollars au second trimestre de son exercice fiscal 2014 décalé. En revanche, à 204 millions de dollars le bénéfice net de Dell a chuté de 72% par rapport à la même période l’an dernier.

L’activité PC de Dell en repli de 5%

Le chiffre d’affaires de l’activité PC (End User Computing) a reculé de 5% sur un an à 9,1 milliards de dollars, alors que la branche solutions d’entreprise (serveurs inclus) a progressé de 8% à 3,3 milliards de dollars.

Les revenus du département services ont sensiblement augmenté de 2% à 2,1 milliards, tandis que les revenus du logiciel sont en perte de vitesse à 310 millions de dollars sur le trimestre.

Après la publication de ces résultats, jeudi 15 août, l’action Dell a clôturé en légère baisse (-0,11%) à 13,70 dollars au Nasdaq.

La multinationale, qui appelle les actionnaires à voter sur le rachat à effet de levier (LBO) et le retrait de la Bourse soutenus par Michael Dell et le fonds Silver Lake, n’a pas communiqué de prévisions pour le reste de l’exercice.

Carl Icahn sur la touche ?

L’offre présentée par le Pdg de Dell et Silver Lake, à savoir le rachat de l’ensemble de l’entreprise à 13,75 dollars par action et le versement aux actionnaires d’un dividende exceptionnel, fait face aux critiques d’actionnaires du groupe, parmi lesquels Carl Icahn.

Opposé au retrait de la cote comme au leadership de Michael Dell, l’investisseur a présenté une contre-offre qui valoriserait Dell 15,5 dollars par titre. Carl Icahn, actionnaire de Dell à hauteur de 8,9%, a également déposé plainte le 1er août contre la compagnie pour tenter de faire capoter l’organisation du vote d’actionnaires…

Vendredi 16 août, un juge a rejeté la demande du milliardaire américain visant à accélérer l’examen de sa plainte. Carl Icahn, qui reproche au conseil d’administration de Dell de privilégier un vote sur le seul LBO plutôt que de prendre également en compte sa proposition, s’est même vu proposer de relever à nouveau son offre.

Il semble désormais que rien ne s’oppose à la tenue de l’assemblée extraordinaire des actionnaires appelés à voter, le 12 septembre 2013, sur l’offre de rachat d’environ 24,8 milliards de dollars de Michael Dell et Silver Lake.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur