Résultats : Cisco rassure les investisseurs sur sa stratégie

CloudRégulations
Facebook : la bourse joue-t-elle au 421 ?

Les résultats en baisse, mais moins que prévu, de Cisco valent à l’action de la société de grimper en flèche sur le Nasdaq. Une hausse qui sera toutefois à confirmer lors de la séance boursière de ce jour.

Le géant des réseaux Cisco vient de publier les résultats de son dernier trimestre d’activité (le troisième trimestre de l’exercice décalé 2013 – 2014).

Ces derniers sont en baisse, mais au-dessus des attentes des analystes. Ceci vaut à l’action de la firme de grimper de 7,19 % sur le Nasdaq dans les échanges après Bourse (+1,64 dollar à 24,45 dollars), lui permettant ainsi – si cette hausse se confirme aujourd’hui – d’atteindre son plus haut niveau de l’année 2014.

Le chiffre d’affaires chute sur un an de 12,2 milliards de dollars à 11,5 milliards de dollars, soit une baisse de 5,5 %. Les analystes s’attendaient toutefois à un CA de seulement 11,36 milliards de dollars.

Le bénéfice net plonge pour sa part de 12 %, en passant de 2,5 milliards de dollars à 2,2 milliards de dollars. Enfin, le gain par action cède 8,7 % à 42 cents. Il est à noter qu’en données ajustées, le bénéfice net ne baisse que de 3,2 %, alors que le bénéfice par action reste stable.

Internet et cloud

La connectivité réseau reste le principal cheval de bataille de Cisco. La firme se focalise toutefois plus précisément sur certains marchés, comme la vidéo sur IP, « l’Internet of everything » (voir « Cisco parie sur l’explosion des produits connectés »), mais aussi le cloud computing.

Dans ce dernier secteur, Cisco mise bien entendu sur sa plate-forme matérielle UCS, renforcée par une récente initiative dans le cloud, qui bénéficiera d’un investissement de plus de 1 milliard de dollars sur les deux prochaines années.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur le géant des réseaux Cisco


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur