Résultats financiers : Google pète la forme

Cloud

Avec plus de 8 milliards de dollars de revenus au quatrième trimestre, Google termine mieux l’année qu’il ne l’a commencée.

Dans la foulée de la démission surprise d’Eric Schmidt de la présidence de Google (mais pas du groupe), l’entreprise de Mountain View a publié ses résultats du quatrième trimestre 2010. Comme attendus, ils sont excellents.

Avec 8,44 milliards de dollars au dernier trimestre, Google termine mieux l’année qu’il ne l’a commencée en affichant une hausse de 26 % d’un exercice à l’autre. L’essentiel des revenus (67 %) provient des annonces affichées sur les sites de Google. Soit 5,67 milliards de dollars, en hausse de 28 % par rapport au même trimestre 2009. Les sites partenaires (affiliés au programme AdSense) affichent également une bonne tenue à 2,5 milliards (30 % du chiffre d’affaires) en progression de 22 %. Plus de la moitié (52 %) des revenus provient des Etats-Unis, comme au troisième trimestre 2010. Mais en légère baisse en comparaison des 53 % du quatrième trimestre 2009.

A l’échelle annuelle, les résultats s’élèvent à 29,32 milliards de dollars, soit une progression de 24 % en 2010 par rapport à 2009. La rentabilité du groupe est encore meilleure et toujours en amélioration. Sur le quatrième trimestre, les résultats net se hissent à 2,54 milliards de dollars et 8,50 milliards sur l’ensemble de l’année. Soit une hausse de 30 % par rapport à l’année précédente.

« Notre solide performance a été tirée par une économie numérique en pleine croissance, l’innovation continue des produits qui bénéficie à la fois aux utilisateurs et aux annonceurs, et par l’élan extraordinaire de nos plus récentes initiatives, telles que l’affichage et les mobiles, s’extasie Eric Schmidt. Ces résultats nous donnent l’optimisme et la confiance d’investir massivement dans la croissance future – des investissements qui profiteront à nos utilisateurs, à Google et à l’ensemble du web. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur