Résultats : IBM accroit ses marges malgré un chiffre d’affaires en recul

CloudRégulations
TechSoftware 2012 IBM © Silicon.fr

IBM affiche de solides résultats financiers, malgré un chiffre d’affaires qui cède du terrain. La croissance de la firme est portée par ses nouvelles activités, en particulier celles liées au cloud.

IBM vient de présenter les données de son dernier trimestre d’activité. Au menu, un résultat net en croissance de 6%, à 4 milliards de dollars, une marge brute en hausse de 0,6 point, à 48%, et un bénéfice par action qui se fixe à 3,68 dollars, soit un bond de 11% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Tous les indicateurs sont donc au vert… sauf le chiffre d’affaires, qui chute de 4% (-2% en tenant compte des variations du cours du dollar) à 23,7 milliards de dollars.

« Au troisième trimestre, nous avons continué à faire progresser nos marges d’exploitation et notre bénéfice par action, mais nous avons été courts en termes de chiffre d’affaires », reconnait Ginni Rometty, PDG de la firme américaine.

Les nouveaux secteurs, levier de croissance pour IBM

Les activités traditionnelles de la firme américaine affichent des résultats en demi-teinte : +1% pour le chiffre d’affaires du logiciel et -3% pour celui du service.

La branche Systems and Technology continue sa descente, avec une dégringolade de 16%. Et ceci malgré la hausse de revenus de 6% constatée sur le marché des mainframes.

In fine, c’est avec ses nouvelles activités que Big Blue assure le plus gros de sa croissance : +8% pour les offres tournant autour de l’analytique ; +20% pour la branche Smarter Planet ; +70% pour les activités cloud, avec un revenu supérieur à 1 milliard de dollars sur le trimestre.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – IBM le doyen de l’industrie IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur