IBM dépassera-t-elle les 100 milliards de dollars ?

Cloud

Pour ses 100 années d’existence, Big Blue pourrait signer un chiffre d’affaires supérieur à 100 milliards de dollars. L’année de tous les records pour la firme.

IBM vient de rendre publics ses résultats pour le second trimestre 2011. La firme affiche un chiffre d’affaires de 26,7 milliards de dollars, en hausse de 12 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Soit  un bénéfice de 3,7 milliards de dollars (+ 8 % sur un an), à 3 dollars par action (+15 %) et une marge brute de 46,4 % (+0,9 point).

Merci au  logiciel et au matériel
Les revenus issus des logiciels sont en hausse de 17 % par rapport au second trimestre de l’année 2010. Même constat (+17 %) pour la branche systèmes et technologies.
Au sein de cette dernière, il convient de noter la très bonne santé des mainframes (+61 %) et – à contrario – la performance en retrait des serveurs Power (+12 %). Les services –qui constituent l’essentiel des revenus de la firme– ferment la marche, avec une croissance de 10 %.

Les nouvelles activités croissent vite
IBM peut se targuer d’avoir le nez creux en terme de nouvelles offres. Ainsi, sur les six premiers mois de l’année 2011, la branche « Business Analytics » a grimpé de plus de 20 % en terme de chiffre d’affaires.
L’initiative « Smarter Planet » fait encore mieux sur cette période, avec plus de 50 % de croissance. Enfin, les revenus tirés du cloud computing devraient doubler en 2011 pour la société.

Vers les 100 milliards ?
In fine, tous ces bons résultats (avec des croissances à deux chiffres) boostent le moral d’IBM, dont les responsables ont relevé les objectifs de gains annuels par action de 13,15 dollars à 13,25 dollars.
Avec 51,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le premier semestre, la firme semble également bien partie pour dépasser les 100 milliards de dollars de CA sur l’année. Bon anniversaire IBM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur