Résultats : IBM profite du dynamisme des marchés émergents

Cloud

IBM annonce des bénéfices en hausse de 10 % sur le premier trimestre. Notamment grâce aux marchés dits « émergents » dont le Bric (Brésil, Russie, Inde, Chine).

C’est l’heure des bilans et celui d’IBM pour le premier trimestre 2011 s’annonce satisfaisant. L’entreprise d’Armonk affiche un bénéfice net de 2,9 milliards de dollars en hausse de 10 % par rapport aux 2,6 milliards un an auparavant. Ce qui se traduit par un bénéfice de 2,31 dollars par titre contre 1,97 % en 2010 (+17 %). Le chiffre d’affaires s’élève pour sa part à 24,6 milliards en hausse annuelle de 8 % (5 % à taux de change égal).

La bonne tenue à l’international explique notamment ces bons résultats. La zone Amérique reste néanmoins prédominante dans les résultats du groupe avec 10,3 milliards de dollars (+9 %) suivie de la région EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) à 7,8 milliards (+3 %) presque rejointe par les territoires d’Asie-Pacifique (5,9 milliards) qui affiche la plus forte dynamique (+12 %). Les affaires sont également fortement portées par les marchés « émergents » à hauteur de 21 % de hausse. Le Bric (Brésil, Russie, Inde, Chine) connaît à lui seul une croissance de 26 %.

Avec 9,9 milliards de dollars générés, les services continuent de générer l’essentiel des revenus d’IBM et poursuivent leur développement : +6 %. Autant que le secteur des logiciels bien que les revenus soient plus modestes à 5,3 milliards. A noter cependant que l’offre middleware (WebSphere, Information Management, Tivoli, Lotus et solutions Rational) connaissent une belle dynamique de 16 % (3,3 milliards de dollars) dont 51 % pour la seule famille de solutions WebSphere.

Les serveurs (essentiellement) bénéficient également d’une forte demande et génèrent quelques 4 milliards de revenus en hausse de 19 %. Les offres System z enregistrent à elles seules 41 % de progression (18 % pour le secteur Systems globalement). Les mainframes ont visiblement encore de l’avenir chez IBM.

« Nous avons livré un bon premier trimestre avec une croissance des revenus dans le hardware, les logiciels et les services et avec plus de 40 pays qui affichent une croissance à deux chiffres, commente Samuel J. Palmisano, président d’IBM. Nous bénéficions d’une dynamique excellente dans nos initiatives de croissance – ‘smarter planet’, cloud computing, business intelligence, et sur les marchés émergents. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur