Les datacenters et le IoT soutiennent les résultats d’Intel en 2015

Intel vient de livrer les résultats de son quatrième trimestre 2015, lequel boucle l’exercice du champion des semi-conducteurs.

Sur le trimestre, la firme réalise un chiffre d’affaires de 14,9 milliards de dollars, en petite hausse de 1 % sur un an. Le bénéfice net perd toutefois 1 %, à 3,6 milliards de dollars. Le gain par action est inchangé, à 74 cents. C’est mieux que les attentes des analystes, qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 14,8 milliards de dollars et un gain par action de 63 cents.

Intel arrive donc à se maintenir, malgré la chute du marché des PC, qui le force à aborder d’autres secteurs, comme la mobilité, les datacenters, l’Internet des Objets, le stockage… Problème, mobilité, Internet des Objets et stockage sont des secteurs à fort volume, mais faible marge, ce qui impacte la marge brute de la firme, qui perd 1,1 point, à 64,3 %.

Une année de transition

Sur l’année, le chiffre d’affaires se fixe à 55,4 milliards de dollars, en baisse de 1 %. Baisse également sur la marge brute, qui perd 1,1 point à 62,6 %. Baisse encore sur le résultat net, en repli de 2 %, à 11,4 milliards de dollars. Seul le gain par action gagne du terrain : 2,33 dollars, +1 %.

Rien de bien brillant à priori. Sauf qu’Intel a réussi à se maintenir, tout en modifiant profondément ses activités. Le marché PC (Client Computing Group) est en baisse de 8 % en 2015, avec 32,2 milliards de dollars de revenus. Une baisse que la firme compense avec le Data Center Group (16 milliards de dollars de CA, +11 %) et – dans une moindre mesure – l’Internet of Things Group (2,3 milliards de dollars de CA, +7 %).

À lire aussi :
Semi-conducteurs : le dollar fort plombe le marché, Intel toujours en tête
Intel boucle le rachat d’Altera et veut mettre des FPGA partout
Intel offre des puces Atom pour tablettes gratuites à Xiaomi

Crédit photo : © Ken Wolter – Shutterstock